Informations

Aidez-moi à identifier le serpent

Aidez-moi à identifier le serpent


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quelqu'un pourrait-il me dire s'il s'agit d'une bouche en coton ? J'en ai trouvé 2 sur mon porche arrière, un s'est enfui.

Lieu : Fayetteville, AR (USA) [Remarque : il y a plusieurs étangs à proximité]


La tête n'a pas l'air triangulaire ou assez grosse pour être une bouche de coton. Les rares fois où j'ai rencontré des cotonniers dans ma cour, ils ont été très calmes, ne vous enfuyez pas rapidement. L'identification dépend de l'endroit où vous vous trouvez : ici dans E Tex, il peut s'agir d'un serpent d'eau vert ou d'un serpent d'eau à ventre jaune. Y a-t-il de l'eau à proximité ? Sinon, peut-être un serpent rat. J'ai tué une fois une bouche de coton par erreur ; Il ressemblait à un serpent d'eau vert qui mange du poisson dans mes étangs. Les greens disparaissent rapidement, alors je l'ai touché avant de pouvoir le regarder de près. Trop tard j'ai vu que c'était une bouche en coton (qui n'aime pas les petits étangs donc viennent rarement ici).


Ce n'est pas un coton, c'est Nérodia rhombifère, un serpent d'eau Diamondback. Il est non venimeux et important pour l'écosystème. Étant donné que les serpents d'eau sont en concurrence avec les cotonniers, il est important de ne pas les tuer pour maintenir leurs populations élevées et ne pas laisser la place aux populations de cotonniers.


Aidez-moi à identifier le serpent - Biologie

J'aime beaucoup le titre de ton article et je suis tout à fait d'accord avec toi. Aux États-Unis, je pense que la Floride possède le plus grand nombre de types de serpents, y compris certains des plus grands serpents des États-Unis. Il existe plus de 40 types de serpents en Floride et beaucoup de ces serpents de Floride peuvent devenir très gros.

Merci pour le compliment! La Floride compte 58 espèces de serpents, y compris des non indigènes, mais en fait l'État du Texas en compte plus (83), en raison d'une plus grande superficie et d'une grande diversité d'écorégions. La Floride et les Teaxs abritent tous deux le serpent indigo de l'Est (Drymarchon couperi), le plus grand serpent des États-Unis.

J'ai récemment déménagé à Port St. Lucie FL et j'ai vu une tortue Gopher dans ma cour (je pense qu'il vit sous mon pont). La semaine dernière, j'ai trouvé un hangar à serpents dans ma véranda entre les rails des volets anti-ouragan. Il mesure 30 pouces avec une peau en accordéon de 2 pouces. Pouvez-vous m'aider à identifier de quel serpent il s'agit ? Ma propriété fait 1/2 acre mais je suis dans un quartier résidentiel. Je me demandais aussi si la tortue Gopher pourrait saper ma maison !

Bien sûr, je serai ravi de vous aider ! Mais nous ne pourrons probablement pas arriver à une réponse sans plus de détails. À cette taille, il pourrait y avoir une demi-douzaine d'espèces. Pouvez-vous m'envoyer par e-mail des photos bien ciblées du hangar, de préférence des régions de la tête et de la queue ? ([email protected])

Il est peu probable que les terriers de tortue endommagent vos fondations - en fait, une fois qu'il se rendra compte qu'il creuse sous quelque chose comme une maison ou une route, il déménagera probablement.

J'ai une peau de serpent que j'ai trouvée dans mon jardin J'ai besoin d'aide pour l'identifier

Stacey, vous pouvez m'envoyer des photos à [email protected], ou vous pouvez m'envoyer le hangar. Courriel pour l'adresse.

Drymarchon couperi ne se produit pas au Texas. L'étendue la plus occidentale de sa historique l'aire de répartition ne se situe que dans le sud-est du Mississippi, et actuellement, seules la Floride et la Géorgie abritent des populations endémiques (on pense qu'elle a disparu de l'Alabama, cependant, "une population réintroduite pourrait prospérer dans le comté de Covington, en Alabama"). Wikipedia inclut la Louisiane dans sa gamme, mais tout le monde sait prendre Wiki avec un GROS grain de sel lorsqu'il s'agit de sciences biologiques. même Wiki n'inclut pas le Texas.

Drymarchon melanurus erebennus, une espèce très similaire, est présente dans le sud du Texas (et au Mexique).

Un très bon article en effet. Ayant gardé des serpents pendant <24 ans (depuis le 21/11/1991 [j'ai 31 ans]) et toujours un garçon de la nature - et beaucoup d'herpès - ce n'est que ces dernières années que j'ai étudié les hangars sauvages dans le but de déchiffrer le espèce. Je savais déjà quoi chercher comme décrit dans Votre article, mais c'est toujours cool de voir ce sujet publié pour les nouveaux herpeurs. :) Venant du nord-est, nous avons une plus petite sélection à déchiffrer, haha ​​(né et élevé à MA, vivant en PA depuis deux ans).

P.S. À l'origine, avant de me "connecter", je suppose (avec un compte Google), j'avais "répondu" à votre commentaire (le 29 avril 2012 à 11 h 51) en réponse au commentaire de Michael (le 29 avril 2012 à 11 h 47), cependant, lorsque j'ai essayé de le publier (ou quel que soit le bouton), la page s'est actualisée dans un nouveau format ('barre Google' en haut montrant mon adresse e-mail, le texte des options "Dashboard" et "Sign Out" ne s'étendant pas sur toute la longueur de la fenêtre Internet, mais à la place, les bordures sont maintenant affichées sur les options de traduction et d'abonnement à droite [sous Blog Archive] et cetera). et, bien sûr, pas de commentaire visible. D'où ce commentaire "Nouveau". Donc désolé si cela a été publié deux fois, mais cette version a beaucoup plus à faire (supprimez l'ancienne/la première). Et n'y a-t-il aucun moyen de "Répondre" spécifiquement à un autre commentaire ?

Timothée, tu as raison ! Mon erreur. Depuis que j'ai écrit cela, j'ai vu un Texas Indigo et je me suis familiarisé avec leur taxonomie. Merci de l'avoir signalé et pour les mots gentils concernant le blog.

J'ai désactivé 'Répondre aux autres commentaires parce que plusieurs commentateurs m'ont écrit pour me dire que cela ne fonctionnait pas pour eux ou que leurs commentaires soigneusement dactylographiés avaient été perdus en conséquence. Lorsque j'ai recherché l'erreur sur Google, la désactivation de cette fonctionnalité était la meilleure solution disponible à l'époque. J'aimerais le réactiver car cela rend le dialogue plus facile à suivre, mais j'ai peur d'exclure les gens.

Haha, pas de soucis, Andrew. Et vous êtes le bienvenu. :) Nous sommes tous ici pour nous aider et apprendre les uns des autres, même les herpeurs chevronnés ont toujours quelque chose à apprendre, et cela peut être trivial ! :P Gotchya sur "Répondre" aux autres commentaires, ce n'est pas un problème.

J'ai trouvé une peau de serpent complète complète dans ma maison. J'en ai aussi trouvé un morceau hier dans la même pièce. Comment identifier de quel type de serpent il s'agit ?

Salut Lorie, essayez de suivre les instructions dans le lien en haut de l'article, ou ici : http://snakesarelong.blogspot.com/2012/11/identifying-snake-sheds-part-iii.html

Si vous ne pouvez pas l'obtenir, vous pouvez m'envoyer une photo par e-mail (encore une fois, les instructions pour ce que je dois pouvoir voir sur la photo sont dans le lien ci-dessus) et votre emplacement géographique et je verrai ce que je peux faire. Merci d'avoir lu!

J'ai pris plaisir à lire vos messages. Je viens du Wisconsin. et déplaçait mon tas de bois et a trouvé les hangars d'entre 8 et 10 petits serpents tous dans moins de 1 pied cube. est-ce inhabituel? Ou les serpents trouvent-ils un "endroit spécial pour la mue" et continuent-ils à l'utiliser ? Merci

Salut Gene, belle observation. Les serpents adorent les tas de bois, et il est possible que ces abris se soient accumulés au fil du temps à cause de l'utilisation habituelle de votre tas de bois par une ou plusieurs personnes. Parfois, cela peut prendre un certain temps pour que les hangars se décomposent, surtout s'ils sont protégés des intempéries physiques (par exemple, sous un morceau de bois dans votre tas de bois). Nous ne savons pas grand-chose si les serpents utilisent des lieux de mue particuliers, mais c'est possible, et je dirais que votre observation apporte davantage de preuves à l'idée. Une idée de l'espèce dont ils sont issus ?

J'ai trouvé la peau de serpent dans mon sous-sol. L'un mesurait au moins cinq pieds de long. Le motif du ventre était des formes ablongues de droite à gauche sur tout le ventre. Je suis à Atlanta, ga. Savez-vous quel genre de serpent cela pourrait être. Le reste est à décolorer pour voir le motif. Et comment puis-je m'en débarrasser.

J'ai trouvé la peau de serpent dans mon sous-sol. L'un mesurait au moins cinq pieds de long. Le motif du ventre était des formes ablongues de droite à gauche sur tout le ventre. Je suis à Atlanta, ga. Savez-vous quel genre de serpent cela pourrait être. Le reste est à décolorer pour voir le motif. Et comment puis-je m'en débarrasser.

Vous devrez envoyer des photos à [email protected] pour que je les identifie. Le plus probable à Atlanta à cette taille serait un serpent ratier noir, une espèce inoffensive qui mange des souris. Il est probablement déjà parti tout seul.

J'ai trouvé une remise qui sortait des fissures du mur de soutènement de ma terrasse. Il n'était pas là 2 jours avant que je le trouve, donc assez neuf mais déjà desséché. Le hangar que j'ai mesuré mesurait environ 2 pieds 1/2, mais certains s'ils sont coincés derrière le mur, je n'ai donc pas la partie principale. Je n'arrive pas à comprendre comment joindre une photo à ce commentaire ?

Je ne pense pas que vous puissiez joindre une photo. Vous pouvez l'envoyer par e-mail à [email protected]

Trouvé 3 jeunes serpents qui venaient de perdre leur peau. Les serpents étaient tous dans l'herbe à quelques mètres les uns des autres. Une quatrième peau était à proximité, mais le quatrième serpent était introuvable. Tous les serpents mesuraient peut-être 12 à 14 pouces de long. Mes parents âgés ont paniqué et les serpents ont été tués. Les poulets sont arrivés chez eux le lendemain matin. J'ai quelques photos des morceaux restants des serpents. Ils ressemblent à une sorte de serpent des blés ou à un jeune serpent à sonnettes. Cela s'est passé il y a quelques jours et j'aimerais savoir de quel type de serpent il s'agissait. Nous vivons dans les montagnes du nord de la Géorgie. Je peux envoyer les photos, s'il vous plaît laissez-moi savoir ce que vous en pensez. Mon jeune fils a trouvé les serpents et je m'inquiète de savoir s'ils sont venimeux. Merci

Je viens de tomber sur ça. Andrew, tu es un homme bien. Mon rêve à un jeune âge était d'être herpétologue. J'ai trouvé ce site parce que j'ai trouvé une grande peau dans mon jardin - 5,5 pieds moins la tête. Plus long qu'un coureur noir, ou toute autre chose indigène, mais votre aperçu des peaux étirées était exactement ce que j'avais besoin de savoir. Merci Monsieur.


Élimination et contrôle des serpents

Besoin d'éliminer les serpents dans votre ville natale ? Nous desservons plus de 500 sites aux États-Unis ! Cliquez ici pour nous embaucher dans votre ville et vérifier les prix - mis à jour pour l'année 2021.

  • Serpents dans la cour ou sur la propriété
  • Serpents vivant sous la maison ou le pont
  • Serpent dans la piscine
  • Serpent à l'intérieur de la maison !
  • Souci de la sécurité des animaux de compagnie


BIOLOGIE DU SERPENT : Il y a trop d'espèces de serpents à cataloguer ici. Quelques faits communs à tous les serpents - ils n'ont pas de paupières. Ils sentent avec leur langue, en tirant la langue fourchue et en goûtant l'air avec l'orgue de Jacobsen. Ils sont carnivores. Certaines donnent naissance à des petits vivants, mais la plupart pondent des œufs. Un mythe sur les serpents est que si un serpent a une tête triangulaire, il est venimeux (venimeux). Ce n'est pas vrai - la plupart des serpents ont des têtes triangulaires. En tant que reptiles, leur température corporelle est régulée par les températures environnantes. Parfois, ils prennent un bain de soleil pour augmenter la température. De nombreux serpents préfèrent généralement se cacher sous un couvert épais dans des zones fraîches. Tous les serpents sont strictement carnivores, et comme ils ne peuvent pas mâcher, ils avalent leur nourriture entière. Le caca et le pipi sortent du même trou. Comme beaucoup de gens me le demandent, j'ai posté quelques photos de ce à quoi ressemble le caca de serpent.

COMPORTEMENT DU SERPENT : La chose importante à savoir est que la plupart des serpents ne sont pas venimeux, et pratiquement aucun d'entre eux n'est agressif. C'est-à-dire qu'aucun serpent ne se glissera jusqu'à vous et ne vous attaquera. La plupart courront et certains tiendront bon, mais si vous laissez le serpent tranquille, il vous laissera tranquille. C'est ainsi que cela fonctionne pour la plupart des animaux. Les serpents vivent dans une grande variété d'habitats. Certains sont de grands grimpeurs, d'autres sont aquatiques. La plupart sont très patients lorsqu'il s'agit d'attraper une proie - ils restent immobiles et silencieux pendant très longtemps, puis lorsqu'une proie est à portée de main, ils frappent ! Certains tuent par venin, d'autres par constriction. Certains attrapent simplement des insectes et les mangent.

PROBLÈMES NUISIBLES : La principale préoccupation semble être la peur des serpents (ophidiophobie) que beaucoup de gens ont. C'est une phobie courante, et je l'ai vu plusieurs fois. J'ai vu des adultes se recroqueviller sur des chaises en tremblant. C'est irrationnel, mais bien réel pour certaines personnes. Même pour ceux qui n'ont pas de phobie totale, les serpents sont souvent troublants. Souvent, c'est juste une question d'ignorance - les gens ne savent pas quels serpents sont venimeux et lesquels ne le sont pas, ils sont donc naturellement prudents avec tous les serpents. Les serpents habitent de nombreuses niches écologiques, et souvent autour des bâtiments humains. Ils entreront dans les piscines, les porches grillagés et, souvent, la maison elle-même. Les serpents n'ont pas besoin de beaucoup d'espace pour entrer dans une maison.

Bien que ce ne soit pas un problème courant, j'ai ici une page sur la façon de sortir les serpents du grenier.

COMMENT SE DÉBARRASSER DES SERPENTS ? Si vous avez un serpent sur votre propriété, vous voudrez peut-être le laisser tranquille. Ce sera en route. Si vous le voyez habituellement et que vous ne l'aimez pas, vous voudrez peut-être le supprimer. Si vous avez un serpent à l'intérieur de votre maison et que vous n'êtes pas sûr de l'espèce, n'essayez pas de l'attraper - la plupart des cas de morsure de serpent se produisent en fait lorsqu'une personne essaie de tuer ou d'attraper un serpent. Laissez-le tranquille ou isolez-le si possible. Un expert en contrôle de la faune peut venir retirer le serpent. Pour plus d'informations, lisez Comment attraper des serpents. De plus, certaines personnes sont capables d'utiliser des pièges à serpents pour attraper des serpents. Ces pièges utilisent un tampon collant, donc si vous utilisez un tel piège, assurez-vous de vaporiser de l'huile de cuisson sur le serpent capturé pour le relâcher ailleurs. La meilleure façon de se débarrasser des serpents est peut-être la prévention des serpents. Éliminez les éléments de votre propriété qui attirent les serpents, tels que les débris en excès ou les espaces sous le béton. J'ai plus de conseils à ce sujet ici : Comment gardez-vous les serpents éloignés. Si cela ne vous suffit pas, j'ai écrit huit conseils pour vous débarrasser des serpents.

DOIS-JE TUER DES SERPENTS ? Vous pouvez lire mes réflexions sur le sujet ici - Comment tuer les serpents, mais en bref, je vous conseille de ne pas tuer les serpents, à la fois pour leur bien et pour le vôtre.

PUIS-JE JUSTE UTILISER UN RÉPULSIF ? L'efficacité des répulsifs contre les serpents est souvent un sujet très controversé, mais d'après mon expérience et celle de biologistes et d'herpétologues avertis, il n'y a vraiment pas de répulsif efficace contre les serpents. Il est probablement préférable de laisser les serpents tranquilles plutôt que d'empoisonner l'environnement en jonchant le sol des divers répulsifs à serpents vendus sur le marché. Si vous avez des serpents à la maison, le mieux est d'identifier et de fermer tous les points d'entrée possibles. En savoir plus sur Les boules à mites éloignent les serpents.

PUIS-JE UTILISER UN PIÈGE À SERPENT? Oui, vous pouvez. Il y en a quelques-uns sur le marché, mais j'ai trouvé une marque qui fonctionne le mieux. Lisez à ce sujet ici, sur ma page Comment piéger les serpents.

COMMENT PUIS-JE SAVOIR SI UN SERPENT EST VENDU ? Beaucoup de gens supposent à tort que tous les serpents sont venimeux - le terme correct est "venimeux", car les serpents injectent du venin, alors que poison est un terme plus générique. La vérité est qu'il n'y a pas de moyen facile pour les amateurs de le dire - alors laissez tous les serpents tranquilles ! Si vous devez savoir, votre meilleur pari est de simplement faire une recherche sur le Web pour les espèces de serpents venimeux dans votre état et de mémoriser à quoi elles ressemblent. Enfin, à l'exception du serpent corail rouge/noir/jaune (apprenez la rime des couleurs pour les serpents corail), la plupart des serpents venimeux aux États-Unis sont des vipères, qui sont des serpents très gros. Donc, si c'est un serpent mince, il est probablement inoffensif. Les vipères des fosses sont toutes des serpents à sonnettes (et tous les serpents à sonnettes sont venimeux !) Bien sûr, les serpents d'eau inoffensifs sont également assez épais, il est donc difficile à dire. Et à peu près tous les serpents ont des têtes triangulaires ou des motifs quelconques, donc il n'y a pas de trait unique qui déterminera si un serpent est dangereux ou non. Meilleur pari - laissez simplement tous les serpents seuls si vous en rencontrez un. La plupart des morsures se produisent lorsque les gens essaient d'attraper ou de tuer des serpents. Article complet ici : Comment savoir si un serpent est venimeux.

QUE DOIS-JE FAIRE SI JE ME MORDS ? Tout d'abord, si vous avez été mordu par un serpent venimeux, il s'agit très probablement d'une vipère - vous aurez été perforé avec de gros crocs acérés et votre chair commencera immédiatement à se dissoudre - ce sera atrocement douloureux et indubitable. Si vous venez de recevoir une petite entaille d'un serpent inoffensif, vous pourriez en fait saigner beaucoup, car les serpents ont souvent des anticoagulants dans leur salive. S'il ne s'agit pas d'une vipère, comme le serpent corail rouge-jaune-noir, vous n'aurez pas la douleur fulgurante, car il s'agit d'un venin neurotoxique. Quoi qu'il en soit, voici ce que vous devriez faire - essayez de vous rappeler à quoi ressemblait le serpent. Si vous pouvez rassembler le spécimen en toute sécurité, faites-le, mais PAS au risque de recevoir une autre morsure ! Appelez les services d'urgence - une ambulance - si vous pensez qu'il s'agit d'un serpent venimeux, ou demandez à un ami de vous conduire à l'hôpital. Ne conduisez pas vous-même, au risque de vous évanouir en chemin. Ne vous embêtez pas avec des garrots, en coupant la morsure et en suçant du poison, ou toute cette merde. Cela n'aidera pas. En savoir plus sur: Snakebite Aftercare. Évitez de vous faire mordre à l'avance, avec mon guide de conseils sur la sécurité des serpents.

Voici des photos de deux serpents venimeux que j'ai attrapés : le crotale diamantin de l'Est et le serpent corail de l'Est. Le premier est une vipère hémotoxique (attaque les cellules des tissus), le second un élapidé neurotoxique (attaque les cellules nerveuses). Apprenez à identifier et à éviter les deux !

Ci-dessous, je posterai un e-mail d'un lecteur avisé de mes sites Web, qui a un peu plus d'informations sur l'identification des serpents (pour ceux qui veulent regarder de plus près):

J'ai trouvé votre site Web très instructif, en particulier pour les novices en plein air. Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours trouvé les serpents particulièrement intrigants. Malheureusement, cela m'a conduit à me faire mordre par un Eastern Copperhead quand j'avais environ 10 ans. Heureusement, je n'ai passé que 3 jours à l'hôpital et j'ai survécu avec tous mes membres et organes attachés comme ils l'étaient à l'origine.

Bien que je n'aie jamais poussé mon intérêt pour les serpents dans une carrière, j'ai toujours été très intéressé à en apprendre davantage. J'étais heureux de voir votre correction sur les mythes de l'identification des serpents venimeux. Je ne sais pas combien de fois j'ai dû corriger les gens à propos de ces mythes. Cependant, je pense que plus de détails devraient être ajoutés. Il existe deux façons d'identifier la plupart des serpents venimeux et non venimeux. Les deux méthodes nécessitent un examen beaucoup plus approfondi que la personne moyenne aimerait avoir. Je suis sûr qu'au cours de vos études et de votre carrière, vous avez appris les différences de pupille entre les serpents venimeux et non venimeux ainsi que les différences d'échelle de la glande anale à l'extrémité de la queue. Par conséquent, je n'ai probablement pas besoin d'entrer dans les détails. Cependant, l'ajout de ces informations à votre site pourrait être très bénéfique pour certaines personnes qui se sont particulièrement trouvées dans des situations difficiles avec des serpents. J'ai entendu parler de plusieurs événements de ce type, impliquant généralement des personnes dans des bateaux dans lesquels des serpents sont soit tombés des arbres dans leurs bateaux, soit des serpents ont rampé sous un siège de bateau alors que la personne était au milieu d'un lac ou d'un marécage. S'ils avaient su identifier correctement les serpents, il y a de fortes chances qu'ils ne soient pas allés nager de manière inattendue.

Je viens de me rendre compte que mon neveu, qui habite à Baton Rouge, est répertorié sur votre site Web pour Animal Removal. Quelle étrange coïncidence. J'ai trouvé votre site Web par accident alors que je cherchais des informations sur la stérilisation de notre chiot de laboratoire. Quel petit monde c'est. Je ne peux m'empêcher de penser que son intérêt pour les animaux, en particulier les animaux sauvages, venait des miens et des intérêts de mon frère. Nous étions tous les deux connus comme les attrapeurs de serpents dans notre quartier.

Merci pour votre site Web et j'espère que vous vivrez de nombreuses autres aventures réussies avec nos amis de la faune.

Email Snake du lecteur : Bonjour David, j'habite à Bartow en Floride et j'ai beaucoup de serpents noirs qui vivent ici depuis des années dans mon jardin. Cependant, l'autre jour, un groupe d'oiseaux m'a alerté que quelqu'un était dans la cour. Quand j'ai regardé dehors, j'ai vu un serpent jaune. En général, je me dirige doucement vers les serpents noirs si j'ai besoin qu'ils partent et ils partent. Quand je suis allé identifier le serpent, il est devenu agressif et s'est enroulé en position de frappe. Il a fait un clic presque comme un hochet et m'a mis en garde, BIGTIME. Le serpent a une tête complètement jaune qui était triangulaire, je crois. Il avait des bandes sur le corps, brunes, je pense, de forme rectangulaire. Je pensais que c'était un serpent des blés, mais maintenant je pense qu'il peut s'agir du Boa très agressif de quelqu'un. C'était probablement de quatre à cinq pieds de long, difficile à dire. La tête n'était pas très grosse. J'espère vous avoir donné suffisamment d'informations pour vous aider à l'identifier. J'ai de jeunes petits-enfants et mon mari peut le tuer s'il estime que c'est dangereux. Il semble être à l'intérieur d'un foyer en béton. Je ne permets à personne de tuer mes serpents noirs, mais je ne suis pas sûr de celui-ci. Toute aide que vous pouvez fournir serait grandement appréciée. Si je peux avoir une photo, je te l'enverrai. Cordialement, Jill *PHOTO JOINTE*

Ma réponse: C'est un serpent rat jaune. C'est un serpent inoffensif et bénéfique. Je serais heureux de l'avoir sur ma propriété. Ils sont rarement agressifs, alors donnez-leur une chance et ça se calmera.

Merci David ! Deux autres questions, s'il vous plaît. Dois-je le déplacer ou simplement lui donner un peu d'espace comme je le fais avec mes autres serpents. Sont-ils toujours aussi agressifs ? Il vit pratiquement sur ma terrasse. Merci, votre site a été très utile.

Si vous lui donnez de l'espace, il passera probablement à autre chose. Sinon, et si vous ne le voulez pas sur votre propriété, appelez un pro de mon annuaire, et ils pourront le supprimer pour vous.

Certaines personnes me demandent - Quels animaux tuent les serpents - alors j'ai écrit un guide sur les créatures qui éliminent les serpents pour vous !


Identifier les serpents de Californie

Ce n'est pas une clé scientifique pour identifier les serpents trouvés en Californie. Il est destiné à être utilisé comme un outil de base pour les non-experts qui souhaitent identifier un serpent principalement par son apparence et son emplacement.

Regardez ici d'abord : Serpents de Californie couramment rencontrés (Cette liste est basée en grande partie sur des e-mails qui m'ont été envoyés au fil des ans me demandant d'aider à identifier diverses espèces de serpents.) Il y a de fortes chances que vous trouviez votre serpent ici, et vous pouvez sauter le reste de cette section .


Pour un bref aperçu de photos de tous les serpents de Californie, consultez notre index de photos de serpents de Californie.


Garde en tête que de nombreuses espèces de serpents ont une apparence similaire, et peut être difficile à distinguer.

Toute espèce de serpent peut varier en apparence, et nos galeries ne montrent pas toutes les variations possibles de toutes les espèces, donc votre serpent pourrait ne pas correspondre exactement à nos photos. Les serpents de la même espèce n'ont pas toujours exactement la même couleur et le même motif, bien qu'ils se ressemblent, vous devez donc également prendre en compte la forme du corps, la taille et le comportement du serpent. Il peut même y avoir plusieurs variations de couleurs et de motifs au sein d'une même portée, vous ne pouvez donc pas toujours utiliser uniquement ces caractéristiques pour les identifier. L'appareil photo peut aussi parfois changer de couleur en fonction de la lumière et de la couleur de l'arrière-plan.

Les serpents peuvent aussi avoir l'air très différents en mouvement que dans les photos fixes (où ils sont généralement enroulés pour s'adapter à l'image.) Lorsque les serpents se déplacent, le motif et les couleurs se mélangent souvent, ce qui les rend difficiles à observer avec précision.

Souvent, nous ne voyons qu'une partie d'un serpent, ce qui peut ne pas être suffisant pour l'identifier. Dans ces cas, il peut être utile de noter l'emplacement, l'habitat et le comportement.


Il y a toujours une faible chance qu'un serpent que vous trouvez ne soit pas une espèce indigène ou une espèce exotique établie connue, il peut s'agir d'un animal sauvage, qui n'est pas représenté dans cette section d'identification. Si vous ne pouvez pas trouver de serpent ici, vous pouvez également consulter notre page sur les animaux de compagnie échappés qui répertorie certains herpes communs pour animaux de compagnie qui m'ont été signalés comme trouvés à l'état sauvage en Californie.

Maybe votre serpent n'est pas un serpent. Voir notre liste d'animaux parfois confondus avec des serpents ci-dessous.



Observations importantes à faire


Vous pouvez faire plusieurs observations qui vous aideront à identifier un serpent de Californie.

Notez la couleur et le motif - qu'il y ait des bandes, des rayures, des taches, des taches ou que le serpent soit de couleur unie.
N'oubliez pas que l'apparence de la plupart des serpents change lorsqu'ils se déplacent, surtout s'ils se déplacent rapidement. Le motif s'estompera et votre impression de l'animal ne sera pas assez précise pour l'identifier par son apparence seule.


Localisation géographique

De nombreux serpents ne se produisent que dans certaines parties de l'État. Consultez notre page de cartes California Snakes Range pour découvrir quels serpents se produisent dans votre région.

Notez où le serpent se trouve - désert, forêt, montagnes, marais, dans l'eau, les prairies, etc. De nombreux serpents ont un type d'habitat préféré dans leur aire de répartition.


Taille, forme et texture

Regardez le corps et la tête - le corps est-il mince et rond ou lourd et épais, et y a-t-il un cou évident qui sépare la tête du corps. Notez si les écailles sont petites et lisses et brillantes, ou grandes et ternes.

Notez comment le serpent se déplace et à quelle vitesse il se déplace, s'il grimpe, siffle, fait un bruit de cliquetis et s'il est actif pendant la journée ou la nuit.

Catégories générales

Pour les rendre plus faciles à identifier, les serpents de Californie ont été séparés dans les catégories générales suivantes en fonction de leur apparence générale. (Il y a un certain chevauchement entre les catégories avec certaines espèces, et certains individus ont des caractéristiques de plus d'une catégorie - certains peuvent avoir des rayures et des taches, ou aucun motif et une bande, etc.)

Lorsque vous déterminez à quelle catégorie appartient le serpent que vous souhaitez identifier, cliquez sur le lien pour voir les serpents de cette catégorie.

J'ai reçu un e-mail me demandant d'identifier les animaux et objets suivants qui étaient considérés comme des serpents.

Planaire terrestre, genre bipalium
aussi appelé
bipalium
Ver marteau
Ver à pointe de flèche
Planaire à tête large

Les planaires terrestres sont des créatures ressemblant à des vers avec une tête aplatie qui mangent des vers de terre ainsi que des limaces, des larves d'insectes et d'autres planaires terrestres. Originaires des régions tropicales et subtropicales, ils se sont répandus dans le monde entier dans des plantes en pot. Ils se déplacent et se nourrissent principalement la nuit. Ils prospèrent dans une chaleur et une humidité élevées, mais ils supportent des températures froides et se propagent dans une grande partie des États-Unis car ils peuvent se reproduire par eux-mêmes.

J'ai reçu des demandes pour identifier des photos de petits serpents aux couleurs inhabituelles que le photographe pensait être morts ou immobiles. Dans chaque cas, il s'agissait d'un serpent en caoutchouc ou en plastique. Le serpent jouet montré à gauche a été trouvé à côté d'un sentier de randonnée, où il aurait pu être laissé comme une blague. La personne qui m'a envoyé la photo pour identification avait peur de s'approcher trop près du serpent, elle était donc trop loin pour voir que ce n'était pas un vrai serpent. De loin, certains de ces jouets pourraient tromper presque tout le monde.

Rencontres avec des serpents dangereux


Soyez toujours prudent avec un serpent si vous n'êtes pas certain qu'il est inoffensif.

Certains serpents portent un venin dangereux qui peut être nocif et même mortel pour l'homme.
(La plupart d'entre nous appellent ces serpents venimeux, ce qui est en fait un terme impropre, car ils ne font pas de mal lorsqu'ils sont consommés. Il est plus exact de les appeler venimeux.)
Les seuls serpents indigènes dangereusement venimeux trouvés en Californie sont le serpent de mer, qui se trouve dans l'océan au large du sud de la Californie et est rarement rencontré, et les serpents à sonnette, qui se produisent dans tout l'État et ont un hochet au bout de la queue. Cependant, sachez que parfois le hochet peut être manquant ou cassé. La morsure de serpents venimeux non dangereux, comme le serpent Lyre, peut également provoquer une réaction mineure chez certaines personnes. Les serpents non venimeux peuvent également causer une blessure mineure avec leur morsure, surtout si cela fait couler du sang et que la plaie n'est jamais désinfectée.

Les serpents n'attaquent pas agressivement les humains. Ils n'attaquent qu'en légitime défense ou en se nourrissant. Si vous trouvez un serpent venimeux, votre meilleure option est de le laisser tranquille. Pour votre confort et votre sécurité, ainsi que pour le bien-être du serpent, essayez d'éviter d'être mordu par un serpent, y compris ceux qui ne sont pas venimeux. Si vous souhaitez faire retirer un serpent dangereux de votre propriété, contactez une personne de votre région ayant de l'expérience dans l'enlèvement et la relocalisation des serpents. Il n'y a aucun besoin raisonnable de tuer un serpent rencontré, ce qui se produit souvent en raison de notre peur instinctive et émotionnelle des serpents. Les serpents sont une partie naturelle et nécessaire de tout environnement sain. Ils jouent un rôle important dans la chaîne alimentaire et peuvent être particulièrement bénéfiques pour l'homme lorsqu'ils consomment et contrôlent les populations de rongeurs.

Enlèvement de serpent

Si vous pensez avoir un serpent dangereux sur votre propriété, au lieu d'essayer de le tuer, de risquer votre propre sécurité et de détruire inutilement un animal sauvage innocent, une meilleure option est de faire venir un professionnel pour attraper et enlever le serpent. Certains d'entre eux sont gratuits, mais beaucoup d'entre eux sont payants.


Compter les rangées d'échelles : une étape dans l'identification des serpents

Gros plan sur la bande latérale d'une couleuvre mince (Thamnophis sauritus septentrionalis). Pour compter les rangées d'écailles, commencez par la première rangée d'écailles au-dessus des grandes écailles ventrales au bas de l'image.

Le nombre de rangées d'écailles est un outil pour identifier les serpents, tout comme la morphologie de la plaque anale. C'est l'écaille qui recouvre le cloaque, ou l'orifice d'excrétion unifié du serpent, sur la face inférieure de la queue. La longueur corporelle totale maximale enregistrée est également utilisée mais ne sera pas abordée dans cet article.


Photos De Serpent

Nouveaux guides serpents ! Serpents du nord du Texas, du centre du Texas et du sud-est du Texas
guides d'identification sur le terrain écrit par Clint Pustejovsky, propriétaire de Texas Snakes & Plus

La plupart de ces photos de serpents du Texas nous ont été envoyées par les lecteurs de notre site Web. Si vous ne voyez pas de photo de votre serpent ici et que vous souhaitez qu'il soit identifié, essayez d'obtenir une bonne photo de sa tête sous un angle frontal et latéral et envoyez-la nous par courrier électronique. Vous recevrez un e-mail de réponse à l'adresse que vous avez fournie. Veuillez ajouter [email protected] à votre carnet d'adresses ou à la liste des destinataires autorisés dans votre filtre anti-spam pour vous assurer que cet e-mail n'est pas bloqué AVANT d'envoyer votre e-mail.

S'il vous plaît laissez-nous savoir dans quelle partie du Texas vous vivez. Pour être sûr, gardez une distance d'au moins deux fois la longueur du serpent. Continuez à consulter ce site, car nous mettons souvent à jour les images.

Si vous avez trouvé utile ce site Web et/ou les conseils de Clint par e-mail et que vous souhaitez faire un don à Texas Snakes & More pour aider à maintenir le service, vous pouvez utiliser Paypal. Merci beaucoup!

Cliquez sur une image pour une image plus grande.


Serpent d'eau à dos de diamant

Coureur à ventre jaune juvénile

Coureur à ventre jaune en transition

Coureur à ventre jaune adulte

Serpent d'eau à ventre jaune

Serpent royal tacheté
*Remarque : ce serpent est dans notre logo en haut de la page !*


Serpent corail oriental

Besoin d'éliminer les serpents dans votre ville natale ? Nous desservons plus de 500 sites aux États-Unis ! Cliquez ici pour nous embaucher dans votre ville et vérifier les prix - mis à jour pour l'année 2020.


Ici, nous avons un serpent de corail oriental, capturé le 22/10/2005 dans un garage d'Orlando FL. Il s'agit d'un spécimen de taille moyenne, mesurant environ 24". C'est l'une des quatre espèces de serpents venimeux de la Floride centrale, mais contrairement aux vipères à sonnettes (crotales, à bouche blanche), le serpent corail fait partie de la famille des Elapidae, qui comprend les cobras, Mambas et serpents de mer. Il possède un venin neurotoxique extrêmement puissant qui provoque généralement une paralysie de la respiration et peut être mortel pour les humains.Cependant, il est petit et timide, les morsures sont donc rares.


Vous avez peut-être entendu la vieille rime pour aider à différencier le serpent corail mortel des imitateurs sosies comme le serpent roi écarlate. La rime va, "Red touch jaune, tue un gars. Red touch black, ami de Jack". Comme vous pouvez le voir, le rouge touche le jaune. Heureusement, ni l'un ni l'autre (moi ni le serpent) n'a été tué.


Certaines personnes regardent aussi le nez : le serpent corail a un nez noir, contrairement aux imitateurs. C'est une très belle photo de la tête du Serpent corail.


J'étais plutôt content de pouvoir enfin capturer l'insaisissable serpent corail de l'Est. Comme la plupart des espèces venimeuses, il est rare ici à Orlando. It also tends to spend time under heavy debris, so it is rarely seen.

Information about coral snake - The coral snake is a brightly colored serpent with yellow, red, and black banding. It is one of the most deadly snakes in North America, but sightings are infrequent and attacks rare. Unlike the other venomous serpents in this region, the coral snake does not have collapsible fangs, nor are the teeth attached to venom sacks. The coral snake instead has permanently erect teeth, and the venom sacks are located in the space adjacent. When the reptile bites, venom seeps in through the wound. The longer the snake holds on, the more venom that enters the victim’s body. A good way to identify the coral snake is with the rhyme: Red on black, safe for jack. Red on yellow, kill a fellow. This song will only keep you safe in North America. Coral snakes exist in many other regions of the world they are all venomous, but they do not all have the same coloration. Read more about coral snake look alikes here. This species of snake breaks almost every snake hunter’s rules about identifying a venomous serpent. The coral snake has a rounded head instead of a triangular one it has rounded pupils and not slits it does not have any heat-sensing pits. All other vipers in North America have these traits.

How does the coral snakes venom affect the body - The coral snake is the deadliest out of all the North American venomous snakes. There are hundreds of species of coral snakes around the world, and all are deadly carriers of neurotoxic venom. When you look at the coral snake, the first thing that you will notice when it comes to delivering venom is that the snake’s teeth are permanently erect. This is very different from the pit vipers in America whose teeth flatten against the roof of the mouth. Because of this, the coral snake does not inject its victim with venom, rather lets the toxin seep in through the open wound. The longer the snake can stay attached to the prey, the more venom can enter the body. Coral snake venom disrupts the nerve function of the body. Failure of the nerves to communicate will eventually cause respiratory and cardiac failure. These effects are not instantaneous, and many people who have been bitten will not experience side effects until twelve hours later. Thankfully, there have been no reported deaths from coral snake venom since the early ‘60’s when the antivenin was created. This, combined with the fact that the coral snake is reclusive, means that you are more likely to get hit by lightning than bit by the sea snake cousin.

What could the colors of the coral snake blend in - Just because the coral snake is red, yellow, and black does not mean it sticks out like a sore thumb when hunting. The coral snake hunts primarily in the evening and early morning when the light is dim. It is not so much the color as the pattern on the snake, as many prey animals are relatively colorblind. The different banding widths break up the surface area of the snake, allowing it to easily blend in with leaves and groundcover. Instead of seeing colors, most prey animals will see a variance of shades. When coiled, the coral snake will be very hard to identify by its victim. Remember that humans are not prey animals for the coral snake. What we see does not matter at all in the scheme of the serpent’s life. If anything, we should be so lucky that North America’s deadliest snake is colorful enough to stand out when the rare encounter happens. There are many other snakes that have colorful patterns, some which feature colors that are rarely found in nature, like the blue coral snakes in other countries. It is not the color, but how the pattern and hue appears to animals that are used for food.

About Coral Snakes

The Coral Snake is one of the twenty venomous species of snake that is found in the United States, and they are naturally reclusive snakes that are usually only encountered by accident. They generally require warm temperatures to be successful, so they are usually found in the southern states and in many areas of Mexico too.

The distinctive coloration of the snake is usually in bands with bands of dark red and black interspersed with narrow yellow bands along the body of the snake. They are quite thin snakes, and there are several other species that look very similar. The mnemonic 'red and black, friend of Jack, red and yellow, kills a fellow' is useful, as the bands of yellow next to red bands are only found on the Coral Snake.

The venom of the Coral Snake is one of the deadliest in the United States, so it is vital that anyone encountering the species is particularly cautious. However, the fangs of the Coral Snake are fairly small, which means that they will often have to chew on a bite in order to inject the venom into the victim.

Female snakes will give birth to a small batch of two or three eggs in the summer, and these will usually hatch in the early fall, with the young snakes born at around seven inches long. The adults grow to around twenty inches, and can live for up to seven years.

These species generally prefer to live in dry and arid areas, and will often be found in the deserts of Arizona and Texas. The altitude is not necessarily an issue, so they can also be found among the rocky areas of mountainous areas of the country too.

The Coral Snake will often have to chew its prey in order to inject the venom, but when it is successful the venom is very potent. The snakes will often eat lizards and frogs, while they also have no compunction about eating other snakes too, preying on smaller snakes in their habitat.

The Coral Snake is generally one that actively looks to avoid any contact with larger animals or people, and will usually look to hide when it identifies a threat. This desire to avoid confrontation is one of the main reasons why there haven't been any human fatalities from bites since the 1960s in the United States.


Gray Ratsnake

Most adult gray ratsnakes are about 42-72 inches (106-183 cm) in total length. Adults are light gray with darker gray blotches down the back. The belly is sandy-gray with dark square blotches. Juveniles are similar in appearance to adults.

Range in Florida

In Florida, gray ratsnakes occur in the Panhandle west of the Apalachicola River. However, they do readily interbreed with eastern ratsnakes (Pantherophis alleghaniensis) in the area.

Assessment of risk to people and pets

Non-venomous. Gray ratsnakes are not dangerous to people or pets, but they will readily bite to defend themselves. These snakes are not aggressive and avoid direct contact with people and pets. Virtually all bites occur when the snakes are intentionally molested.

Comparison with other species

Eastern ratsnake (Pantherophis alleghaniensis) Non-venomous Eastern ratsnakes in the Panhandle look like gray ratsnakes as both juveniles and adults. However, adults in peninsular Florida might be yellow to gray with four dark longitudinal stripes, sometimes retaining the juvenile’s dark dorsal blotches.

Red Cornsnake (Pantherophis guttatus) Non-venomous Juvenile red cornsnakes are brownish-red with a black and white checkerboard patterned belly.

Detailed Description

Most adult gray ratsnakes are about 42-72 inches (106-183 cm) in total length, with a record length recorded of 84.25 inches (213.9 cm). Adults are light gray with darker gray blotches down the back. The belly is sandy-gray with dark square blotches. The underside of the tail typically do ne pas have two dark stripes. The scales are weakly keeled, and there are 25-27 dorsal scale rows at midbody. The pupil is round. Juveniles are similar in appearance to adults.

Habitat

Gray ratsnakes are commonly found in pinelands, hardwood hammocks, cypress strands, swamps, marshes, prairies, and agricultural fields. Adults and juveniles of this species are often found in suburban neighborhoods where development encroaches into favorable habitats.

Defensive behavior

When approached, gray ratsnakes may either flee for shelter or remain motionless to avoid detection. However, if they are cornered, both juveniles and adults will take an S-shaped posture and strike at the attacker while rapidly vibrating the tip of the tail, which produces a buzzing sound in leaf litter. If grabbed or pinned, they may bite the attacker. But these snakes typically calm down quickly if held. Nonetheless, these snakes are not aggressive, and striking is only used in defense as a last resort.

Diet and feeding behavior

Gray ratsnakes commonly feed on lizards, frogs, rodents, and birds and their eggs. These snakes constrict larger prey with coils of their body, but they often swallow smaller prey alive.

La reproduction

In Florida, females lay around 4-44 white elongate eggs, which typically hatch between July and September. The eggs are often laid in moist areas such as rotting vegetation and rotting logs.

Commentaires

Gray ratsnakes are primarily nocturnal (active at night). They are both terrestrial and extremely good climbers. They are commonly found under rocks and logs, but they can also be found in trees coiled under bark, within knot holes, and within palm fronds.

Gray ratsnakes are extremely beneficial to people because they prey heavily on many species that are considered pests.

The names for species and past subspecies of ratsnakes within the “Pantherophis obsolète” complex have changed many times over the last several years. However, the currently proposed names and relationships are not universally accepted, and they may continue to be tweaked as additional information is collected and analyzed.

Florida counties with confirmed records

If you have a new or interesting observation for this species, please email the herpetology staff at the Florida Museum.

References and further reading

Burbrink, F.T. 2001. Systematics of the eastern ratsnake complex (Elaphe obsoleta). Herpetological Monographs 15: 1-53.

Burbrink, F.T., R. Lawson, and J.B. Slowinski. 2000. Mitochondrial DNA phylogeography of the North American ratsnake (Elaphe obsoleta): a critique of the subspecies concept. Évolution 54: 2107-2114.

Ernst, C.H. and E.M. Ernst. 2003. Snakes of the United States and Canada. Smithsonian Institution Press, Washington, DC. 668 pp.

Krysko, K.L., K.M. Enge, and P.E. Moler. 2019. Amphibians and Reptiles of Florida. University of Florida Press, Gainesville, Florida. 706 pp.

Powell, R., R. Conant, and J.T. Collins. 2016. Peterson Field Guide to Reptiles and Amphibians of Eastern and Central North America. Quatrième édition. Houghton Mifflin Harcourt Publishing Company, Boston and New York. xiv + 494 pp.

Share your observations

You can help scientists better understand the biology and distribution of this species by sharing your observations. Send photos or videos of interesting observations, along with associated information, by emailing the herpetology staff at the Florida Museum for documentation in the Museum’s Herpetology Master Database. You can also post your observations on iNaturalist.

Additional helpful information

Still have questions about snakes or identifications? Feel free to email the herpetology staff at the Florida Museum with your questions or feedback on this profile.

Banner photo courtesy of Luke Smith. Please credit any photographers on the page and see our copyright policy.


What Are Some Adaptations of Snakes?

Some adaptations snakes have made to having a long, limbless body are internal organs that are arranged very differently than those of other animals. For example, one lung is usually much larger than the other. In some snakes, the smaller lung barely functions.

Instead of lying side by side, the kidneys, ovaries and testicles are arranged one behind the other. The right organ is usually in front of the left and is usually the larger of the two these organs are also elongated. Some organs, such as the urinary bladder, have been eliminated.

Since the snake has no limbs for its spinal column to support, nearly all of its many vertebrae are alike. A snake can have as many as 400 vertebrae, and they interlock to make the spinal column strong and the snake extremely flexible.

One of the most notable adaptations is in the snake's head. Instead of a solid jawbones, the snake has bones that are loosely joined by ligaments and can articulate in ways that allow the animal to swallow prey much larger than its head. The snake's teeth are made only for gripping its prey and cannot chew. They are loosely arranged in the head, fall out easily and are replaced throughout the animal's life.


Wild-snake study suggests virgin births may be common

Wild female pit vipers can reproduce without a male, suggesting that virgin births may take place in nature far more than before thought.

Asexual reproduction is common among invertebrates — that is, animals without backbones. It occurs rarely in vertebrates, but examples of it are increasingly being discovered. For instance, the Komodo dragon, the world's largest living lizard, has given birth via parthenogenesis, in which an unfertilized egg develops to maturity.

Such virgin births have also been seen in sharks at least twice in birds such as chickens and turkeys and in snakes such as pit vipers and boa constrictors.

Although virgin birth has been observed in vertebrates in captivity, scientists had not yet seen it happen in the wild. This raised the possibility that such asexual reproduction might just be a rare curiosity outside the mainstream of vertebrate evolution.

"Until this discovery, facultative parthenogenesis — asexual reproduction by a normally sexual species — has been considered a captive syndrome," said researcher Warren Booth, a molecular ecologist at the University of Tulsa in Oklahoma. [7 Shocking Snake Stories]

Now, genetic analysis reveals examples of virgin birth in two closely related species of pit viper snakes — the copperhead (Agkistrodon contortrix) and cottonmouth (Agkistrodon piscivorus).

Mama's offspring
The researchers collected genetic samples from long-term studies of the snakes — copperheads from Connecticut, and cottonmouths from Georgia. They gathered specimens from 22 litters of copperheads and 37 litters of cottonmouths, both the mothers and their offspring. DNA analysis confirmed that in one litter from each species, the offspring were solely the product of the mother, with no genetic contributions from a father.

The researchers were able to analyze the large amount of data due to collaborations with Charles Smith and Pam Eskridge of the Copperhead Institute and Wofford College in South Carolina and Shannon Hoss, a graduate student at San Diego State University.

"We just sat there stunned at the discovery," Booth told LiveScience. "This is something that we always believed existed, but in order to investigate it, it would take a massive amount of work in the field. … To detect it in both species in our first attempt was astounding.

"I think the frequency is what really shocked us," Booth added. "In the copperhead population, we detected one instance in 22 litters, whereas in the cottonmouths, it was one in 37 litters. Essentially, somewhere between 2.5 and 5 percent of litters produced in these populations may be resulting from parthenogenesis. That's quite remarkable for something that has been considered an evolutionary novelty, even by me up until this finding."

Pit vipers and many other creatures carry out meiosis, in which cells divide to form sex cells, each of which only possess half the material needed to make offspring. In the female pit vipers, pairs of their sex cells likely fused to generate embryos. The results were progeny that included only the mother's genetic material. However, these offspring weren't clones of the mother since they were not made using identical halves of her genome.

What limits virgin births?
How prevalent, then, is virgin birth? And could it possibly extend to humans?

"In terms of other species, it is evident now that reptiles are a group that appear predisposed to parthenogenesis, whether facultative, as we address here, or obligate, where the primary reproductive mode is parthenogenesis and few or no males are known within the species," Booth said.

Obligate parthenogenesis may have arisen from ancestral interbreeding between species, though scientists aren't sure why some animals seem to randomly give birth without help from the male (the facultative type).

"What is common to those that reproduce facultatively is the lack of genomic imprinting — by that, I mean a process in which a specific set of genes are provided by the mother, and a second set from the father," Booth said. "These genes of different parental origin must interact in a process called genomic imprinting in order for the development of an embryo. This, as far as we are aware, occurs in all mammals with the exception of the monotremes — platypus and echidnas — and therefore explains why we cannot have facultative parthenogenesis in mammalian species without significant intervention by scientists." [The 10 Wackiest Animal Discoveries]

Originally, Booth and his colleagues thought such virgin births might happen if potential mates were not present, but over the years, they have seen six captive female boa constrictors give birth via parthenogenesis even when males were around during their breeding cycles. The number of times virgin births have occurred with different females also seem to rule out a freak accident causing it to occur, Booth and colleagues said.

They are now investigating other possible causes for these virgin births — "these include genetics, viruses, tumors and bacteria," Booth said.

In the future, the researchers also hope to investigate other species for virgin births, such as water snakes in Oklahoma. In addition, they plan to see how well the offspring of virgin births survive and reproduce. It may be that virgin mothers can establish whole area populations of snakes by themselves. "We will know if this is possible in the next two to three years," Booth said.

The scientists detail their findings online in the journal Biology Letters.


Voir la vidéo: SI VOUS VOYEZ CE SERPENT, COUREZ RAPIDEMENT ET DEMANDEZ DE LAIDE! (Mai 2022).