Informations

Identification des espèces de lézards

Identification des espèces de lézards


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'ai réussi à photographier un lézard dans la forêt de Haruvit, en Israël. J'aimerais savoir - de quelle espèce de lézard s'agit-il ? Taille env. 20-25cm


Ce lézard est probablement un Roughtail Rock Agama (Stellagama stellio ou Laudakia stellio). Ils sont familièrement appelés lézards hardon (ou hardun).

D'après Wikipédia :

Comme de nombreux agamides, les stellions peuvent changer de couleur pour exprimer leurs humeurs. Ils se prélassent sur les murs de pierre, les rochers et les arbres. Ils se trouvent généralement dans des habitats rocheux et sont assez timides, étant très prêts à plonger dans les fissures pour se cacher des prédateurs potentiels.

Plus de natureisreal :

Le lézard local le plus souvent observé là où je vis dans le centre d'Israël est probablement le roughtail rock agama (laudakia stellio stellio), connu localement sous le nom de hardon ou hardun. Ils ont une apparence plutôt sinistre avec une peau blindée sombre et rugueuse, mais parfaitement inoffensifs. S'ils ont peur, ils s'enfuient et se cachent dans la crevasse d'un rocher ou d'un arbre, gonflant leur peau et ouvrant grand la bouche pour se caler dans l'espace, ce qui rend impossible leur délogement. Parfois, je vois un grand mâle noir arpenter son territoire du haut du château d'eau voisin. Le plus souvent, ils sont à voir pendant les heures les plus chaudes de la journée se prélassant sur les rochers, à tel point qu'il semble que chaque rocher a son propre résident. hardon, et croyez-moi, ce pays est plein de rochers, et ça fait beaucoup de ces lézards…


Reptiles envahissants

Les espèces envahissantes ont eu un impact négatif sur de nombreux écosystèmes. Les reptiles envahissants sont un problème croissant aux États-Unis. Le suivi de l'établissement et de la propagation des espèces envahissantes existantes et nouvelles est essentiel pour gérer efficacement les espèces envahissantes. Les scientifiques de l'USGS développent de nouveaux outils, en particulier des techniques moléculaires, pour aider à la détection précoce et à la réponse rapide aux reptiles envahissants tels que les pythons birmans et les tégus noirs et blancs argentins en Floride, les boa constrictors dans les îles Vierges et les serpents bruns sur Guam.

TEGU NOIR ET BLANC

Tégu noir et blanc envahissant (domaine public.)

Envahisseurs relativement récents dans le sud de la Floride, les tégus noirs et blancs argentins sont de grands lézards terrestres très reproducteurs et vivant longtemps, originaires d'Amérique du Sud. Deux populations établies de tegu se trouvent en Floride, chacune provenant probablement d'un animal domestique évadé ou relâché. Les tégus mangent une variété de plantes et d'animaux, mais le plus préoccupant est leur préférence pour les œufs de reptiles et d'oiseaux. La recherche de l'USGS sur le tegus comprend le développement et le test de méthodes de détection et de contrôle, en se concentrant sur la détermination des tolérances thermiques et la prédiction de la plage de potentiel du tegus aux États-Unis.

Plus d'informations sur les projets de l'ARM sont disponibles à partir des liens ci-dessous.

SERPENT MARRON

Couleuvre arboricole brune dans un arbre à Guam. (Crédit : Bob Reed, USGS. Domaine public.)

Les scientifiques du projet USGS Brown Treesnake mènent des recherches sur cette espèce de serpent, y compris le développement et la validation d'outils de contrôle, l'écologie et les impacts écologiques, et les méthodes de détection précoce. Le programme a été élargi pour inclure d'autres reptiles envahissants, tels que le python birman, le boa constrictor et le python d'Afrique du Nord en Floride et les serpents d'eau envahissants en Californie.

Plus d'informations sur les projets FORT sont disponibles à partir des liens ci-dessous.

PYTHON BIRMAN

Un python birman enroulé dans l'herbe des Everglades. (Crédit : Bryan Falk, USGS. Domaine public.)

Les scientifiques de l'USGS continuent de mener des recherches sur les pythons birmans envahissants dans le parc national des Everglades et d'autres terres du DOI dans le sud de la Floride pour aider à la gestion de ces grands serpents constricteurs voraces. Nos recherches sur les pythons birmans se sont concentrées sur le développement et le test de méthodes de détection et de contrôle, la prévision de l'aire de répartition potentielle de l'espèce aux États-Unis, la compréhension des tolérances thermiques et la réalisation d'une évaluation des risques des pythons pour l'homme.

Plus d'informations sur les projets FORT sont disponibles à partir des liens ci-dessous.

Plus d'informations sur les projets de l'ARM sont disponibles à partir des liens ci-dessous.

Cette femelle python birman a battu les records pour sa longueur - 17 pieds, 7 pouces - et le nombre d'œufs qu'elle contenait : 87. Elle a été capturée pour la première fois dans le parc national des Everglades par des chercheurs de l'USGS au printemps 2012, lorsqu'ils ont suivi un "Judas serpent" - un python mâle avec un émetteur - et l'a trouvée à proximité dans les buissons. Les scientifiques de l'USGS l'ont ensuite équipée de deux émetteurs radio, d'un appareil GPS et d'un appareil de détection de mouvement avant de la relâcher dans la nature. Le deuxième émetteur radio était une sécurité intégrée, garantissant qu'elle ne "se déchaînerait" plus. Le serpent est resté dans la nature pendant 38 jours, puis a été retiré et euthanasié. Les informations de chaque mouvement de ce serpent - chaque tangage, roulis et yawl - ont été enregistrées par le détecteur de mouvement, permettant aux biologistes de reconstituer ses comportements, y compris ses meurtres. Les biologistes prévoient d'utiliser des informations détaillées sur la biologie et les modèles d'activité du serpent pour développer des méthodes de contrôle de cette espèce envahissante. Les pythons sont efficaces pour se fondre dans les hautes herbes des marais qui donnent aux Everglades son surnom de « rivière d'herbe », ce qui rend difficile la détection des pythons même lorsqu'ils sont suivis par radio.


Lézard de verre oriental (Ophisaurus ventralis)

La description: 18 - 43 pouces (46 - 108 cm). Les lézards de verre sont de longs lézards minces et sans pattes qui ressemblent superficiellement à des serpents. Ils diffèrent des serpents, cependant, en ce qu'ils ont des paupières mobiles, des ouvertures d'oreille externes et des mâchoires inflexibles. Le lézard de verre de l'Est est le lézard de verre le plus long et le plus lourd de notre région et est généralement de couleur brun clair ou jaunâtre à verdâtre. Cette espèce se distingue mieux des autres lézards de verre par l'absence d'une bande dorsale sombre ou de marques sombres sous la rainure latérale et la présence de plusieurs barres verticales blanchâtres juste derrière la tête. Les individus plus âgés ont des motifs moins audacieux que les individus plus jeunes, développant souvent une coloration verdâtre ou mouchetée.

Aire de répartition et habitat : Les lézards de verre de l'Est se trouvent dans les parties sud et est de la Géorgie et de la Caroline du Sud, mais sont plus communs dans les zones sablonneuses de la plaine côtière. Bien que ces lézards puissent être trouvés dans une variété d'habitats, ils sont plus communs dans les forêts plates et autour des zones humides dans les habitats sablonneux. De plus, les lézards de verre de l'Est sont très communs dans les habitats de dunes côtières et se trouvent parfois même sous les débris à la ligne de marée.

Habitudes: Les lézards de verre se nourrissent activement le jour dans des habitats ouverts, mais se réfugient généralement sous les planches et autres débris. Lorsqu'ils sont saisis, les lézards de verre cassent généralement tout ou partie de leur queue (qui représente plus de la moitié de leur longueur totale) et repousseront plus tard. Avec le prédateur distrait par la queue qui se tortille, le lézard est libre de s'échapper.

Proie: Les lézards de verre mangent une grande variété d'insectes, d'araignées et d'autres invertébrés ainsi que de petits reptiles et probablement de jeunes rongeurs.

La reproduction: Au début de l'été, les lézards de verre femelles pondent plusieurs œufs sous une bûche, une planche ou un autre objet de couverture. La femelle s'occupe apparemment des œufs jusqu'à ce qu'ils éclosent plus tard en été.

Abondance: Les lézards de verre de l'Est peuvent être assez communs dans certains habitats.

Remarques: Les lézards de verre ont gagné leur nom par leur propension à "se briser" en cassant leur queue, souvent en plusieurs morceaux. La croyance commune que ces pièces peuvent se rejoindre est un mythe, bien que la queue repousse lentement sur une période de plusieurs mois ou années.


Classification des lézards

Famille : Chamaeleonidae Panther Chameleon Furcifer pardalis Photo & copie Monde animal : Avec l'aimable autorisation de Greg Rothschild

Il est facile d'identifier différents types de lézards, car la plupart ont un fort air de famille !

Les lézards de compagnie et les espèces de lézards en général sont souvent décrits par leur famille ou par un nom commun descriptif de leur famille. La plupart des familles de lézards contiennent divers groupes de lézards liés par des similitudes anatomiques. De nombreuses espèces de lézards communs sont souvent simplement appelées Agamas, Caméléons, Geckos, Iguanes, Monitors, Skinks, Tegus et quelques autres. Le lézard dans l'image ci-dessus est facilement reconnu comme un caméléon. Seuls les caméléons ont ces yeux exorbités fous qui pivotent dans toutes les directions, et ces pieds curieux.

La classification des lézards fait partie d'un système de classification naturel utilisé par les taxonomistes. Ce système de classification a été conçu par le biologiste suédois Carl Linnaeus à la fin du XVIIIe siècle. Il est crédité pour les débuts de ce système comme un moyen d'organiser les plantes et les animaux en groupes en fonction des différences et des similitudes entre eux. Linnaeus est souvent appelé le « père de la taxonomie ». Le système actuellement utilisé par les taxonomistes est appelé le système taxonomique linnéen, en son honneur.

Le système de classification linnéen a une hiérarchie de sept principaux rangs taxonomiques, définis par les codes de la nomenclature internationale. Ces rangs sont le royaume, le phylum, la classe, l'ordre, la famille, le genre et l'espèce. Ce système est très dynamique. Les groupements et les principes qui sous-tendent les groupements ont considérablement changé depuis leur conception et continuent de changer et de s'étendre à mesure que de plus en plus d'informations sont assimilées.

Dans ce guide, la section de classification des lézards décrit les principaux rangs taxonomiques, du royaume aux familles de lézards. Il existe actuellement environ 27 familles de lézards, basées sur la classification traditionnelle, également décrites. Chacune de ces sections contient une liste de tous les types de lézards que l'on peut trouver pour les animaux de compagnie, ainsi que de nombreuses autres espèces.

Pour plus d'informations sur l'élevage de lézards comme animaux de compagnie, consultez : Soins aux reptiles : garder les reptiles et les amphibiens comme animaux de compagnie

Choisissez votre serpent, lézard ou tortue préféré et commencez une aventure passionnante dans le monde animal des reptiles ! Les reptiles sont calmes et peu exigeants mais sont très amusants à regarder. Beaucoup sont assez petits, nécessitent donc très peu d'espace et sont faciles à nourrir. Ils sont également propres, la plupart sans odeur, ce qui les rend faciles à entretenir.


Les lézards appartiennent à une grande classe d'animaux appelée Reptilia, qui contient plus de 8225 espèces. Les reptiles sont des animaux qui sont des vertébrés ectothermes (à sang froid) qui respirent de l'air. La plupart des reptiles sont des animaux ovipares (qui pondent des œufs), à l'exception de certains serpents et vipères constricteurs ovovivipares (portants vivants), ainsi que quelques espèces de lézards. Ce sont aussi des tétropodes, des animaux vertébrés à quatre membres ou descendants d'animaux à quatre membres.

Déchiffrer le système de classification des lézards peut à première vue sembler une tâche ardue. Pour l'esprit non scientifique, la taxonomie des lézards est comme un labyrinthe construit d'un tas de termes latins inconnus qui mènent ici et là. Mais c'est le lézard lui-même, dont les caractéristiques physiques et anatomiques résolvent le mystère du labyrinthe. Répondre à une question simple sur le lézard à chaque étape, du royaume vers le bas, mène à travers tous les rebondissements jusqu'à la famille du lézard. Et enfin au sein des familles de lézards, vous pouvez trouver l'espèce individuelle, qui est votre lézard.

Pour suivre la hiérarchie de classification des lézards, les rangs taxonomiques prédominants sont mis en évidence. Il commence par le plus grand nombre d'animaux dans le rang supérieur, le royaume, puis se déplace séquentiellement vers des sous-ensembles de plus en plus petits. Ceux-ci incluent le sous-royaume, le phylum, la superclasse, la classe, la sous-classe, l'ordre, le sous-ordre et la famille. Des notes sont incluses sur les nouvelles extensions de classification et l'inclusion de rangs supplémentaires, le cas échéant. Les rangs supplémentaires sont incrustés.

Royaume : Animalia ou Metazoa

  • Sous-royaume Eumetazoa
    Le royaume contient deux sous-royaumes (l'autre étant le sous-royaume Parazoa Porifera). Le royaume est alors divisé en Superphylums, le Superphylum contenant les lézards est :
    • Superphylum : Deutérostomie
    • Sous-embranchement : Vertébrés (Craniata)
      Ce sont des vertébrés, des animaux à colonne vertébrale, avec environ 58 000 espèces.
      Remarque : Dans la classification traditionnelle, le chemin passerait alors directement d'ici à la classe Reptilia (reptiles). Mais comme l'étude des animaux a évolué, il y a des développements supplémentaires dans l'affinement des classifications à ce stade, en particulier pour les reptiles et les amphibiens. Sous le Subphylum Vertebrata, les reptiles peuvent alors être placés dans l'Infraphylum suivant :
      • Infraphylum : Gnathostomata
        Cet infraphylum est défini comme des vertébrés à mâchoires.
      • Sous-classe : Diapsida
        Ce sont des reptiles qui ont développé deux trous (fenestra temporale) de chaque côté de leur crâne. Ce groupe contient la plupart des reptiles, y compris les lézards, les serpents, les crocodiliens, les dinosaures et les ptérosaures
      • Remarque : Dans la classification traditionnelle, l'ordre Squamata avait trois sous-ordres : Lacertilia contenant les lézards, Serpentes contenant les serpents et Amphisbaenia contenant les lézards vers. Plus tard, le sous-ordre Lacertilia lui-même contenait les quatre sous-ordres généralement reconnus Iguania, Gekkota, Amphisbaenia et Autarchoglossa.
      • Remarque : dans les classifications les plus récentes, le nom Sauria est un clade utilisé pour les reptiles et les oiseaux en général, et les Squamata sont divisés différemment. Mais plus récemment, il a été découvert que quelques autres groupes sont maintenant connus pour avoir des lézards venimeux.
      • Remarque : Une partie de cette reclassification est due à la découverte que plus de lézards sont venimeux qu'on ne le pensait auparavant. On a longtemps pensé que seuls les monstres de Gila et les lézards perlés, de la famille des Helodermatidae, étaient des lézards venimeux. Un groupe contient les varans de la famille Varanidae, comme le dragon de Komodo Varanus komodoensis. L'autre contient des lézards du sous-ordre des iguanes de la famille des Agamidae, comme le dragon barbu, et de la famille des iguanes, comme l'iguane vert.
      • Une grande partie de la reclassification est en train d'être examinée et ajustée, donc pour le moment, nous utilisons principalement la hiérarchie taxonomique ITIS, à deux exceptions près. Une exception est d'inclure le sous-ordre Sauria avec les lézards fouisseurs et les vers lents fouisseurs uniques. L'autre exception, nous conserverons la structure de sous-famille précédente sous la famille Iguanidae, plutôt que de transformer chacune de ces sous-familles en familles comme le fait ITIS. La structure de ces familles par rapport aux sous-familles est l'un des domaines les plus débattus.
      • Famille : Amphisbaenidae
        Lézards à vers tropicaux, amphisbénidés avec 5 espèces.
      • Famille : Bipedidae
        Ajolotes avec 6 espèces.
      • Famille : Rhinuridés
        Lézards de vers d'Amérique du Nord avec 7 espèces.
      • Famille : Trogonophidae
        Lézards ver paléarctique avec 8 espèces.
      • Famille : Anguidés
        Lézards alligators, lézards angoissés, galliwasps, vers lents, lézards de verre composés de 94 espèces dans 3 sous-familles et 9+ genres
        • Sous-famille : Gerrhonotinae
          Lézards alligators
        • Sous-famille : Anguinae
          Vers lents et lézards de verre
        • Sous-famille : Diploglossinae
          Galliguêpes
        • Sous-famille : Chamaesaurinae
        • Sous-famille : Cordylinae
        • Sous-famille : Gerrhosaurinae
        • Sous-famille : Zonosaurinae
        • Sous-famille : Gallotiinae
        • Sous-famille : Psammodromus
        • Sous-famille : Shinisaurinae
          Lézards crocodiles
        • Sous-famille : Xenosaurinés
          Lézards étranges, lézards à écailles de bouton, varans sans oreilles
        • Famille : Carphodactylidae
          Les geckos australiens à queue boutonnée se composent de 29 espèces décrites dans 7 genres.
        • Famille : Diplodactylidae
          Les geckos de pierre se composent actuellement d'environ 118 espèces décrites dans 19 genres.
        • Famille : Eublepharidae
          Les geckos à paupières, Eublepharid Geckos, environ 30 espèces dans 6 genres.
        • Famille : Gekkonidae
          Geckos, grande variété de Geckos, plus de 2000 espèces différentes dans 52 genres.
        • Famille : Phyllodactylidae
          Les geckos à feuilles, à queue de navet et des murailles, se composent actuellement de 117 espèces décrites dans 11 genres.
        • Famille : Pygopodidae
          Les lézards sans pattes, les lézards serpents, les lézards à pattes rabattables, se composent de 41 espèces décrites dans 7 genres.
        • Famille : Sphaerodactylidae
          Les geckos nains à doigts courbés, il y a plus de 200 espèces décrites dans 11 genres.
        • Famille : Agamidae
          Lézards arboricoles de l'ancien monde de plus de 300 espèces avec 6 sous-familles généralement reconnues.
          • Sous-famille : Agaminae
            Dragons barbus, dragons d'eau et agames (Afrique, Asie et Australie)
          • Sous-famille : Amphibolurine
            (Australie et Nouvelle-Guinée)
          • Sous-famille : Draconinae
            (Asie du Sud et du Sud-Est)
          • Sous-famille : Hydrosaurinae
            Lézards Sailfin (Hydrosaurus, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines et Indonésie)
          • Sous-famille : Leiolepidinae
            Lézards papillons (Leiolepis, Asie du Sud-Est)
          • Sous-famille : Uromasticinae
            Uromastyx ou Lézards à queue épineuse (Saara et Uromastyx, Afrique et Asie du Sud)
          • Sous-famille : Chamaeleoninae
          • Sous-famille : Brookesiinae
          • Sous-famille : Corytophaninae
            Lézards casque ou lézards Casquehead avec 9 espèces connues de 3 genres.
          • Sous-famille : Crotaphytina
            Lézards à collier ou lézards léopard avec 12 espèces dans 2 genres.
          • Sous-famille : Hoplocercines
            Lézards des bois, lézards à queue de cygne (également appelés iguanes nains) avec 10 espèces décrites dans 3 genres.
          • Sous-famille : Iguaninae
            Iguanes marins, fidjiens, terrestres des Galapagos, à queue d'épine, de roche, du désert et verts, également Chuckwallas
          • Sous-famille : Leiocephalinae
            Le lézard à queue frisée reconnaît actuellement 28 espèces dans 1 genre.
          • Sous-famille : Liolaeminae
            Liolaemids ou lézards iguanes, contient 211 espèces dans 3 genres
          • Sous-famille : Oplurinae
            Les iguanes malgaches contiennent 7 espèces dans 2 genres.
          • Sous-famille : Phrynosomatinae
            Lézards épineux d'Amérique du Nord. Ce groupe comprend traditionnellement les lézards sans oreilles, épineux, arboricoles, à taches latérales et à cornes. Il y a 136 espèces dans 10 genres.
          • Sous-famille : Polychrotinae
            Anoles et parents, contient environ 372 espèces connues dans 4 genres.
          • Sous-famille : Tropidurinae
            Les lézards tropiduridés ou lézards terrestres néotropicaux, contiennent plus de 160 espèces dans 7 genres.
          • Famille : Dibamidés
            Lézards fouisseurs, contient environ 22 espèces dans 2 genres.
          • Famille : Anniellidés
            Burrowing Slow Worms, se compose d'un seul genre et de 2 espèces.

          Le sous-ordre Gekkota contient tous les Geckos et est l'un des plus grands groupes de lézards. Les geckos se trouvent dans le monde entier dans toutes les régions les plus chaudes. La famille des Gekkonidae se compose de 5 sous-familles, de nombreux genres et d'au moins 800 espèces différentes. Ce qui distingue les Geckos en tant que famille, c'est qu'ils ont la capacité de produire des sons. Certains font des appels aigus, certains sonnent comme des canards et d'autres comme des chiens qui aboient.

          La plupart des geckos ont des paupières fusionnées (comme des serpents) et ils les lèchent avec leur langue crantée saillante pour les nettoyer. 75% d'entre eux sont nocturnes donc leurs pupilles sont étroites et verticales pour bloquer la lumière. Les autres ont des pupilles rondes.
          Ils ont tous un corps aplati, un cou court et une tête large et plate. Les doigts de leurs pieds (un peu comme les orteils) sont adhésifs car ils ont des rangées de minuscules poils crochus qui leur permettent de grimper directement sur les murs et les plafonds. Les geckos sont généralement robustes et assez faciles à maintenir en captivité. Beaucoup se reproduiront également facilement en captivité.

          • Famille : Aeluroscalabotidae
            • Chat Gecko - Aeluroscalabotes felinus
            • Gecko casqué - Diplodactylus galeatus
            • Gecko à face fine - Diplodactylus pulcher
            • Gecko à motifs de boîte - Diplodactylus steindachneri
            • Gecko terrestre à museau pâle - Diplodactylus stenodactylus
            • Gecko tesselé - Diplodactylus tessellatus
            • Gecko de pierre de l'Est - Diplodactylus vittatus
            • Gecko du désert à bandes, Gecko à bandes occidentales - Coleonyx variegatus
            • Gecko léopard - Eublepharis macularius
            • Gecko africain à queue grasse - Hemitheconyx taylori
            • Gecko de Bibron - Pachydactylus bibronis
            • Gecko de Brook - Hemidactylus brooki
            • Geckos diurnes - Phelsuma spp. (28 espèces)
            • Gold Dust Day Gecko - Phelsuma laticauda
            • Gecko diurne de Madagascar - Phelsuma madagascariensis
            • Gecko diurne rayé - Phelsuma lineata
            • Gecko à queue de disque - Lygodactylus picturatus
            • European Leaf-toed Gecko - Phyllodactylus europaeus
            • Gecko à doigts d'éventail - Ptyodactylus hasselquistii
            • Gecko domestique - Hemidactylus frenatus
            • Gecko de Kuhl ou Gecko volant - Ptychozoon kuhli
            • Gecko mauresque ou mur Gecko - Tarentola mauritanica
            • Gecko aux doigts nus - Gymnodactylus kotschyi
            • Gecko à feuilles rayées, Gecko à rayures de Wiegmann - Gonatodes vittatus
            • Tokay Gecko - Gekko gecko
            • Gecko turc - Hemidactylus turcicus
            • Gecko aux yeux de grenouille, Common Wonder Gecko - Teratoscincus scincus
            • Lézard serpent de Burton - Lialis burtonis
            • Pied écailleux commun - Pygopus lipidopodus


            Iguanes, Anoles, Chuckwallas, Lézards à queue frisée, Martinets (lézards épineux), Lézards à collier (lézard léopard), Lézards terrestres du Nouveau Monde (néotropicaux)

            Sous-ordre : Iguania
            Famille : Iguanidae
            Les types d'iguanes vont des types arboricoles arboricoles aux types terrestres et semi-aquatiques. Ils ont des membres bien développés et une langue courte à peine saillante. La plupart ont de longues queues, des crêtes et des fanons. Les mâles sont brillants et de coloration variée. La plupart pondent des œufs dans le sol, mais quelques-uns sont des porteurs vivants. Les habitants du désert et de la forêt sont principalement des herbivores tandis que les membres plus petits sont des insectivores ou des omnivores.

            On a longtemps pensé que les monstres de Gila et les lézards perlés, de la famille des Helodermatidae, étaient les seuls lézards venimeux. Mais plus récemment, il a été découvert que quelques autres groupes de lézards contiennent également des lézards venimeux, dont certains de la famille des iguanes, comme l'iguane vert. Pour les propriétaires d'animaux, il n'y a cependant aucune raison de s'inquiéter indûment, car les glandes sécrétrices de toxines de ces lézards sont plus petites que celles des serpents. Le venin qu'ils produisent peut aider à maîtriser les petites proies, mais sur un humain, cela n'aurait aucun effet, ou très peu. On dit qu'une main mordue peut tout au plus palpiter.

            • Anoles
              Sous-famille : Polychrotinae
              • Anole verte (caméléon américain) - Anolis carolinensis
              • Anole brune - Anolis sagrei
              • Cubain ou chevalier Anole - Anolis equestris
              • Anole géant - Anolis recordii
              • Anole à grosse tête - Anolis cybotes
              • Iguane vert - Iguana iguana
              • Iguane du désert - Dipsosaurus dorsalis
              • Iguane à queue de massue - Hoplocercus spinosus
              • Iguane des îles Fidji - Brackylophus spp. (2 espèces : fidji/tonga)
              • Iguane forestier - Polychrus marmoratus
              • Iguane forestier - Polychrus acuttirostris
              • Iguane terrestre des Galapagos - Conolophus subcristatus
              • Iguane marin des Galapagos - Amblyrhynchus cristatus
              • Iguane rhinocéros - Cyclura corhuta
              • Iguane à queue épineuse (noir) - Ctenosaura similis
              • Chuckwalla commun - Sauromalus ater
              • Île de San Esteban Chuckwalla - Sauromalus varius
              • Lézards à queue frisée
                Sous-famille : Leiocephalinae
                Les lézards à queue frisée vont de Cuba à Trinidad et dans les Caraïbes. Ces lézards sont un groupe relativement peu étudié qui était auparavant inclus dans la famille des Tropiduridae et considéré comme une sous-famille, mais ils sont maintenant placés dans leur propre famille. Il y a environ 28 espèces dans un genre.
                • Lézard à queue frisée cubain ou du nord - Leiocephalus carinatus
                • Lézard à queue frisée à flancs rouges - Leiocephalus schreibersii
                • Lézard à queue frisée Alto Velo - Leiocephalus altavelensis
                • Lézard à queue frisée à ventre orange - Leiocephalus barahonensis
                • Lézard à queue frisée brun cubain - Leiocephalus cubensis
                • Lézard à queue frisée de Navassa - Leiocephalus eremitus
                • Lézard à queue frisée East Plana - Leiocephalus greenwayi
                • Lézard à queue frisée de la Martinique - Leiocephalus herminieri
                • Lézard à queue frisée Inagua - Leiocephalus inaguae
                • Lézard à queue frisée de San Salvador - Leiocephalus loxogrammus
                • Lézard à queue frisée masqué d'Hispaniola - Leiocephalus personatus
                • Martinets, Lézards épineux
                  Sous-famille : Phrynosomatinae
                  Les lézards épineux ou Martinets sont des lézards communs allant du sud du Canada au Panama. Ils vivent dans divers habitats, des déserts chauds et sablonneux, des prairies et des zones d'armoise aux lisières des forêts.
                  • Martinet commun ou lézard de clôture - Sceloporus undulatus
                  • Crapaud cornu, Texas Horned Lizard - Phrynosoma cornutum
                  • Martinet épineux crevasse - Sceloporus poinsetti
                  • Lézard épineux de granit - Sceloporus orcutti
                  • Martinet émeraude mexicain - Sceloporus malachiticus
                  • Lézards à collier, Lézards léopards
                    Sous-famille : Crotaphytinae
                    Les lézards à collier ou lézards léopard sont des lézards communs qui vivent dans des habitats désertiques allant du sud-ouest des États-Unis au nord du Mexique, puis au Panama. Ce sont des lézards très rapides avec de longs membres et une queue. Ils sont carnivores et ont des mâchoires très fortes. Il existe 12 espèces réparties en 2 genres, Gambelia et Crotaphytus. Ils diffèrent les uns des autres en ce que le genre Gambelia a des plans de fracture dans leurs queues, ce qui permet à la queue de se casser si elle est saisie par un prédateur.
                    • Lézard à collier - Crotaphytus collaris
                    • Lézard à collier vénérable - Crotaphytus antiquus
                    • Lézard à collier du désert - Crotaphytus bicinctores
                    • Lézard à collier de Grismer - Crotaphytus grismeri
                    • Lézard à collier de Sonora - Crotaphytus nebrius
                    • Lézard à collier réticulé - Crotaphytus reticulatus
                    • Lézard à collier Baja - Crotaphytus vestigium
                    • Lézard Léopard de Cope - Gambelia copeii
                    • Lézard léopard à nez émoussé - Gambelia sila
                    • Lézard léopard à long nez - Gambelia wislizenii
                    • Lézards terrestres du Nouveau Monde (néotropicaux)
                      Sous-famille : Tropidurinae
                      Ce sont des lézards terrestres du Nouveau Monde (néo-tropicaux), également appelés lézards Tropiduridés, que l'on trouve en Amérique du Sud continentale. Ils habitent la forêt amazonienne, mais se trouvent également dans des zones plus ouvertes et sèches.
                      • Lézard à carène - Tropidurus torquatus

                      Sous-ordre : Iguania
                      Famille : Chamaeleonidae
                      Il existe environ 160 espèces de caméléons de 2 sous-familles, contenant 11 genres. On les trouve en Europe, en Asie à travers une grande partie de l'Inde et dans toute l'Afrique, en particulier à Madagascar. Ils sont tous arboricoles, vivant dans les arbres et insectivores. Certains sont des pondeurs et d'autres sont des porteurs vivants.

                      Les caméléons ont des corps fortement striés et comprimés latéralement, de grosses têtes et de longues langues collantes qu'ils peuvent projeter avec précision sur les proies des insectes. Les doigts opposés de leurs pieds sont fusionnés en groupes de deux ou trois qu'ils utilisent, ainsi que leur queue préhensile pour se déplacer de branche en branche. Ils se déplacent lentement et méthodiquement.

                      L'une des caractéristiques les plus distinctives des caméléons est leur remarquable capacité de changement de couleur. Ils changent de couleur en fonction de l'humeur, de l'éclairage, de la température et d'autres influences environnementales. Les yeux des caméléons sont des formes coniques dépassant de leur tête, avec une petite ouverture à la fin pour la pupille. Les yeux se déplacent indépendamment les uns des autres et tournent dans toutes les directions.

                      • Caméléons
                        Sous-famille : Chamaeleoninae
                        • Caméléon commun - Caméléon Chamaeleo
                        • Caméléon à rabat - Chamaeleo dilepsis
                        • Caméléon à quatre cornes - Chamaeleo quadricornus
                        • Caméléon de Jackson ou caméléon à trois cornes - Chamaeleo jacksoni
                        • Caméléon du Sénégal - Chamaeleo senegalensis
                        • Caméléon de Madagascar - Chamaeleo verrucosis
                        • Caméléon géant des meuniers - Chamaeleo melleri
                        • Caméléon voilé - Chamaeleo calyptractus
                        • Caméléon panthère - Furcifer pardalis
                        • Caméléon de Fischer - Kinyongia fischeri
                        • Caméléon gracieux - Chamaeleo gracilis
                        • Caméléon indien - Chamaeleo zeylanicus
                        • Caméléon nain, caméléon feuille pygmée - Brookesia minima
                        • Antsingy Leaf Caméléon - Brookesia perarmata
                        • Caméléon pygmée barbu - Rieppeleon brevicaudatus
                        • Caméléon africain des feuilles - Rhampholeon acuminatus
                        • Caméléon pygmée de Marshall - Rhamholeon marshalli
                        • Spectral Pygmy Chameleon - Spectre de Rhamholeon
                        • Caméléon à nez rosette - Rhampholeon spinosus
                        • Caméléon pygmée vert - Rhampholeon viridis

                        Dragons barbus, dragons d'eau, lézards Uromastyx ou à queue épineuse, agames, lézards Sailfin et lézards papillon

                        Sous-ordre : Iguania
                        Famille : Agamidae
                        Les agames sont des lézards arboricoles de l'Ancien monde composés de plus de 300 espèces, au sein de 6 sous-familles généralement reconnues. Ces lézards sont considérés comme l'équivalent du "Vieux Monde" de la famille des Iguanidae car ils se trouvent sur les continents du "Vieux Monde" que sont l'Afrique, l'Asie et l'Australie. Une autre similitude avec les iguanes est qu'ils viennent dans les types terrestres, arboricoles et semi-aquatiques. Les 6 sous-familles comprennent :

                        1. Agaminae (Afrique, Asie et Australie)
                        2. Amphibolurine (Australie et Nouvelle-Guinée)
                        3. Draconinae (Asie du Sud et du Sud-Est)
                        4. Hydrosaurinae (Hydrosaurus, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines et Indonésie)
                        5. Leiolepidinae (Leiolepis, Asie du Sud-Est)
                        6. Uromasticinae (Saara et Uromastyx, Afrique et Asie du Sud)

                        Les agamides ont des membres bien développés, de longues queues et des formes souvent bizarres avec une crête, des fanons et des appendices extensibles. Les mâles sont souvent de couleur vive. Beaucoup se reproduiront facilement en captivité, pondant des œufs à carapace molle dans des terriers au sol.

                        On a longtemps pensé que les monstres de Gila et les lézards perlés, de la famille des Helodermatidae, étaient les seuls lézards venimeux. Mais plus récemment, il a été découvert que quelques autres groupes de lézards contiennent également des lézards venimeux, dont certains de la famille des Agamidae, comme le dragon barbu. Pour les propriétaires d'animaux, il n'y a cependant aucune raison de s'inquiéter indûment, car les glandes sécrétrices de toxines de ces lézards sont plus petites que celles des serpents. Le venin qu'ils produisent peut aider à maîtriser les petites proies, mais sur un humain, cela n'aurait aucun effet, ou très peu. On dit qu'une main mordue peut tout au plus palpiter.

                        • Dragons barbus
                          Sous-famille : Agaminae
                          • Dragon barbu (intérieur des terres) - Pogona vetticeps
                          • Dragon barbu - Pogona barbata
                          • Dragon barbu nain - Pogona minor
                          • Dragon barbu de Lawson ou de Rankin - Pogona henrylawsoni
                          • Dragon barbu du nord-ouest - Pogona mitchelli
                          • Dragon barbu de Nullarbor - Pogona nullarbor
                          • Dragon barbu de l'Ouest - Pogona minima
                          • Dragon d'eau chinois - Physignathus cocincinus
                          • Dragon d'eau australien - Physignathus lesueurii
                          • Agama à queue épineuse, Agama à queue épineuse noire, Lézard Dabb de Bell - Uromastyx acanthinurus
                          • Agama à queue épineuse égyptienne, Mastigure égyptienne, Mastigure de Leptien - Uromastyx aegyptius
                          • Lézard à queue épineuse - Uromastyx flavifasciata
                          • Uromastyx saharien, lézard à queue épineuse du Sahara - Uromastyx geyri
                          • Lézard à queue épineuse indien, Agama à queue épineuse indien, Lézard à queue épineuse de Hardwick - Uromastyx hardwickii
                          • Agama à tête rouge, lézard arc-en-ciel - Agama agama
                          • Agama à gorge bleue - Agama atricollis
                          • Agama au sol, Agama sud-africain - Agama aculeata
                          • Désert Agama - Agama mutabilis
                          • Pyramide Agama, Hardun Agama, Agama commun - Agama stellio
                          • Tête de crapaud Agama - Agama savgney
                          • Lézard à collerette - Chlamydosaurus kingii
                          • Lézard vert des arbres - Acanthosaura capra
                          • Lézard des montagnes - Acanthosaura armato
                          • Sawback Agama - Calotes calotes
                          • Bloodsucker de Bornéo - Calotes cristellatus
                          • Jardin des arbres lézard, sangsue indienne - Calotes versicolor
                          • Lézards à nageoires
                            Sous-famille : Hydrosaurinae
                            • Sailfin des Philippines - Hydrosaurus pustulatus
                            • Soa Soa, Lassara Sailfin - Hydrosaurus amboinensis
                            • Lézard Sailfin de Weber - Hydrosaurus weber
                            • Lézards papillon
                              Sous-famille : Leiolepidinae
                              • Bell's Agama, lézard papillon commun - Leiolepis belliana
                              • Lézard papillon, lézard papillon tacheté - Leiolepis guttata
                              • Lézard Papillon Dame de Ngo Van Tri - Leiolepis ngovantrii

                              Basilic, lézard à casque ou lézard à collier

                              Sous-ordre : Iguania
                              Famille : Iguanidae
                              Sous-famille : Corytophaninae
                              Les lézards à collier, les lézards casqués et les basilics ont des crêtes de tête bien développées, généralement en forme de casque. Ils habitent les zones boisées et s'étendent du Mexique jusqu'au sud de l'Équateur. Jusqu'à récemment, ces lézards faisaient partie de la famille des Iguanidae. Maintenant, ils ont leur propre famille, composée de 3 genres et d'environ 9 espèces connues. Ces lézards sont également considérés comme une famille du "Nouveau Monde" car ils se trouvent sur le continent nord-américain en Amérique centrale, en commençant par Cost Rico et Panama et Costa, vers le sud jusqu'en Colombie sur le continent sud-américain.

                              • Basilic
                                Les basilics sont des lézards élancés aux membres bien développés et assez longs. Ils ont une crête en forme de casque et une crête dressable en forme de voile qui descend le long de leur dos. Ils sont arboricoles et semi-aquatiques. Étant omnivores, ils nécessitent à la fois des matières végétales et des protéines. Beaucoup se reproduiront en captivité, pondant des œufs dans des terriers au sol.
                                • Basilic casqué, Basilic commun - Basiliscus basiliscus
                                • Basilic vert, Basilic à plumes, Basilic à aigrettes - Basiliscus plumifrons
                                • Red-headed Basilisk - Basiliscus galeritus
                                • Brown or Striped Basilisk - Basiliscus vittatus
                                • Serrated Casquehead Iguana - Laemanctus serratus
                                • Helmeted Iguana - Corytophanes cristatus
                                • Guatemalan Helmeted Basilisk - Corytophanes percarinatus
                                • Hernandez's Helmeted Basilisk - Corytophanes hernandezi
                                • Eastern Casquehead Iguana - Laemanctus longipes

                                Suborder: Autarchoglossa
                                Family Scincidae

                                Family: Scincidae
                                Skinks consist of about 1200 described species in many genera, and many are being re-classified. They are very wide spread and found on six continents Africa, Asia, Australia, Europe, North America and South America. The Autarchoglossa Suborder and family groupings are under scrutiny, but until a re-ordering has been agreed upon by the experts, we will use the traditional groupings.

                                • Skinks
                                  Skinks are terrestrial and often burrowers. Their diet consisting mostly of insects though some are omnivorous. Skinks have elongated and rather circular bodies. They have little necks with small pointed heads. Their legs are short, even absent on some species, and their tails vary from short to long and are generally colorful. Many skinks will breed fairly easily in captivity. Some are livebearers and some are egglayers.
                                  • African Five-lined Skink, Rainbow Rock Skink - Mabuya quinquelaeniata
                                  • Apocathary Skink - Scincus scinscus
                                  • Berber SKink, Desert Skink - Eumeces algeriensis
                                  • Blue-tongued Skink - Tiliqua scincoides
                                  • Cunningham's Skink - Egernia cunninghami
                                  • Eyed Skink, Ocellated skink - Chalcides ocellatus
                                  • Five-lined Skink - Eumeces faciatus
                                  • Great Plains Skink - Eumeces obsoletus
                                  • Green Tree Skink - Dosia smaragdinum
                                  • Pinecone Skink, Shingleback Skink - Trachydosaurus rugosus
                                  • Snake-eyed Skink - Ablepharus kitaibeli
                                  • Solomans Giant Skink - Corucia zebrata
                                  • Striped Skink - Mabuya striata
                                  • Limbless Skinks - Feylinia spp.

                                  Tegus and Greaved Lizards

                                  Tegus and Greaved Lizards, Whiptails, Ground Lizards, Ameivas, New World Runners, and Racerunners.

                                  Suborder: Autarchoglossa
                                  Family: Teiidae
                                  The Teiidae family has approximately 400 species in about 40 genera. They can be found in North America and South America, specifically in the United States, central America, south and central Argentina, and Chile. The Autarchoglossa Suborder and family groupings are under scrutiny, but until a re-ordering has been agreed upon by the experts, we will use the traditional groupings.

                                  The terrain of the Teiidea lizards varies from tree dwelling to desert dwelling, with some types being limbless burrowers. For the most part, they have well developed limbs, long tails, large plate like heads, and an extensible forked tongue. In their diet, the Teiidae family varies from being carnivorous to partly or mostly herbivorous. Because of their nervous nature, they don't always do real well in captivity, and are sparse breeders.

                                  • Tegus and Greaved Lizards
                                    • Ameiva - Ameiva ameiva
                                    • Black and White Tegu - Tupinambis teguixin
                                    • Golden Tegu - Tupinambis nigropunctatus
                                    • Red Tegu - Tupinambis rufescens
                                    • Jungle Runner - Cnemidophorus lemniscatus
                                    • Six-lined Racerunner - Cnemidophorus sexlineatus

                                    Suborder: Autarchoglossa
                                    Family: Varanidae
                                    The Varanidae family has over 70 species in 1 genera, with at least 62 species currently described. The Monitor lizards are found in Australia and the neighboring islands of Asia. Most of these are fairly large ground dwelling lizards and all are carnivorous.

                                    Monitors have well developed limbs and a long whiplike tail. They have an elongated body topped of with a long head and pointed snout. The monitors jaws are very, very powerful. Many species do well in captivity, but successful breeding is pretty rare.

                                    • Monitor Lizards
                                      • Australian Monitor - Varanus giganteus
                                      • Australian Ridge-tailed Monitor - Varanus acanthurus
                                      • Black Rough-necked Monitor - Varanus rudicollis
                                      • Black Tree Monitor - Varanus beccarii
                                      • Bogert's Monitor - Varanus bogerti
                                      • Blue-tailed Monitor - Varanus doreanus
                                      • Crocodile or Papuan Monitor - Varanus salvadorii
                                      • Dumeril's Monitor - Varanus dumerilii
                                      • Gould's Monitor - Varanus gouldi
                                      • Green Tree or Emerald Monitor - Varanus prasinus
                                      • Irian Jayan Peach-throated Monitor - Varanus jobiensis
                                      • Komodo Dragon - Varanidae komodoensis
                                      • Mangrove Monitor - Varanus indicus
                                      • Nile Monitor, Ornate Nile Monitor - Varanus niloticus
                                      • Pygmy Mulga Monitor - Varanus gilleni
                                      • Rusty Monitor - Varanus kingorum
                                      • Salvator Monitor or Asian Water Monitor - Varanus salvator
                                      • Savannah Monitor - Varanus exanthematicus
                                      • Southern Argus Monitor - Varanus panoptes rubidus
                                      • Spiny-tailed Monitor - Varanus acanthurus
                                      • Storr's Monitor - Varanus storri
                                      • Timor Monitor - Varanus timorensis
                                      • White-throated Monitor - Varanus albigularis

                                      Suborder: Autarchoglossa
                                      Family: Lanthanotidae
                                      The family Lanthanotidae consists of a single species. The Earless Monitor Lizard is found only in north-west Borneo. It has an elongated body, short blunt tail, a broad flat head on a thick neck and no external ear openings.
                                      It is found around waterways and has been known to eat raw strips of fish in captivity.

                                      Typical Lizards, Wall lizards, True lizards, Lacertas, Lacertid Lizards, Old World Runners

                                      Suborder: Autarchoglossa
                                      Family: Lacertidae
                                      The Lacertidae family are "Old World" typical lizards from the continents of Africa, Europe and Asia. This family contains hundreds of species in 37 genera. The Autarchoglossa Suborder and family groupings are under scrutiny, as well as genus and species, but until a re-ordering has been agreed upon by the experts, we will use previous groupings and names.

                                      The Typical Lizards are distinguished by a collar of large scales on the underside of their necks. Most of their other physical characteristics can be described by "long" and "thin". They have slender elongated bodies with a well defined head above a narrow neck, a long extendable tongue that is deeply forked, a long slender tail that can be shed, and thin toes.

                                      Typical lizards are hardy and easily kept in captivity though they move very quickly. The structure of their tail supports fast zigzag movements and very accurate jumps that are needed to catch their insect prey. They are all insectivores. Many will breed easily in captivity. Most are egglayers though some give live birth.

                                      • Typical Lizards, Wall lizards, Lacertid Lizards
                                        Subfamily: Gallotiinae
                                        • Algerian Sand Lizard - Psammodrumus algirus
                                        • Spiny-footed Lizard - Acanthodactylus erythrurus
                                        • Dwarf Keeled Lizard - Algyroides fitzingeri
                                        • Emerald Lizard or European Green Lizard - Lacerta viridis
                                        • Eyed Lizard, Foot lizard, or Ocellated Lizard - Lacerta lepida
                                        • Greek Wall Lizard or Greek Rock Lizard - Lacerta graeca
                                        • Sand Lizard or Mongolian Lacerata - Lacerta agilis
                                        • Turkish Rock Lacerata - Lacerta saxicola
                                        • Viviparous Lizard - Lacerta vivipara
                                        • Ukrainian Lacerata - Podarcis taurica
                                        • Ruins Lizard - Podarcis sicula
                                        • Wall Lizard - Podarcis muralis
                                        • Lilford's Wall Lizard - Podarcis lilfordi
                                        • Ibiza Wall Lizard - Podarcis pityusensis

                                        Girdled Lizards, Girdle-tailed Lizards, Spinytail Lizards, Grass lizards

                                        Suborder: Autarchoglossa
                                        Family: Cordylidae
                                        The Family: Cordylidae, Girdle-tailed Lizards, consists of about 71 species in 4 genera. They are found in Africa southeast of the Sahara and in Madagascar. These lizards inhabit mostly rocky areas, though one species digs burrows. They are mostly insectivores.

                                        The Girdled lizards have flattened heads and bodies with enlarged rectangular scales, arranged in regular rows around the body like girdles, and they are typically spiny. Their namesake, derived from rings of spines on the tail, are used to wedge themselves into rocky crevices and to ward off predators. Many do well in captivity and can be bred, most of the Girdled Lizards give live birth.

                                        • Girdled Lizards
                                          Subfamily: Cordylinae
                                          • Common Sungazer - Cordylus cordylus
                                          • Giant Zonare, Sungazer, Girdled Lizard, or Girdle-tailed Lizard - Cordylus giganteus
                                          • Jones Armadillo Lizard - Cordylus tropidosternum
                                          • Ornamental Flat Lizard - Platysaurus guttatus

                                          Suborder: Autarchoglossa
                                          Family: Gerrhosauridae
                                          The Family Gerrhosauridae, Plated Lizards, consists of about 34 species in 6 genera. They are found in Africa southeast of the Sahara and in Madagascar. These lizards inhabit a range of habitats from rocky areas to sand dunes. They are variable in form. Some species have four fully developed limbs while others with very reduced remnants of hind limbs. They are mostly carnivorous. Many do well in captivity and can be bred, most of the Plated Lizards lay eggs.

                                          • Plated Lizards
                                            Subfamily: Gerrhosaurinae
                                            • Sudan Plated Lizard - Gerrhosaurus major
                                            • Ornate Giant Sudan Plated Lizard - Gerrhosaurus nigrolineatus
                                            • Yellow-throated Plated Lizard - Gerrhosaurus validus
                                            • Madagascar Giant Plated Lizard - Zonosaurus maximus

                                            Alligator Lizards, Anguid Lizards, Galliwasps, Slowworms, Blindworms, Glass Lizards

                                            Suborder: Autarchoglossa
                                            Family: Anguidae
                                            The family Anguidae (Alligator Lizards, Anguid Lizards, Galliwasps, Slow Worms, Blind Worms, Glass Lizards) consists of 94 species in 3 subfamilies and 9+ genera. They are found in the norhthern hemisphere. They inhabit a wide range of habitats and though most are terrestrial, some climb trees.

                                            All of the Anguidae family have elongated bodies and long tails that they can shed. Their limbs are very slight or often gone, giving them a snake like appearance. However, their moveable eyelids betray them as lizards. A snakes eyelids are fused. They have either a notched or forked tongue and are either insectivores or carnivores.

                                            • Slow Worms, Glass lizards
                                              Subfamily: Anguinae
                                              • Slowworm or Blindworm - Anguis fragilis
                                              • Glass Snake or Scheltopusik - Ophisaurus apodus
                                              • Green Arboreal Alligator Lizard - Abronia Graminea
                                              • Southern Alligator Lizard - Gerrhonotus multicarinatus

                                              Suborder: Autarchoglossa
                                              Family: Xantusiidae
                                              The family Xantusiidae has approximately 23 living species in 3 genera. The Night Lizards are found in semi-desert environments in North America, specifically lower California, central America and in the West Indies. They have fused eyelids and short tongues that do not protrude. They are nocturnal and carnivorous.

                                              • Night Lizards
                                                • Granite Night Lizard - Xantusia henshawi
                                                • Desert Night Lizard, Yuccan Night Lizard - Xantusia vigilis

                                                Crocodile Lizards, Strange Lizards, Knob-scaled lizards

                                                Suborder: Autarchoglossa
                                                Family: Xenosauridae
                                                The family Xenosauridae has about 5 species in 2 genera.

                                                • Crocodile Lizard
                                                  The Crocodile Lizard of the Shinisaurus genus is found in Asia, specifically China in the Hunan, Guangxi Zhuang, and Guizhou provinces. The Crocodile Lizard has well developed limbs and a muscular tail patterned with light and dark bands. Its name is derived from the bony scales running along its back and tail, giving it a crocodile-like appearance though it is much smaller than actual crocodiles, only reaching 16 - 18 inches (40-46 cm) in length. The crocodile lizard is semi-aquatic, living in shallow waters or on overhanging branches and leaves. It eats fish and aquatic invertebrates like tadpoles and snails, as well as insects. It is not known to be kept in captivity.
                                                  • Crocodile Lizard, Chinese Crocodile Lizard - Shinisaurus crocodilurus
                                                  • Newman's Knob-scaled Lizard - Xenosaurus newmanorum
                                                  • Flathead Knob-scaled Lizard - Xenosaurus platyceps
                                                  • Pena's Knob-scaled Lizard - Xenosaurus penai
                                                  • Pallid Knob-scaled Lizard - Xenosaurus rectocollaris

                                                  Venomous Lizards, the Gila Monsters and Beaded Lizards

                                                  Suborder: Autarchoglossa
                                                  Family: Helodermatidae
                                                  The Family Helodermatidae contains venomous lizards, the Gila Monsters and the Beaded Lizards. There are just 2 described species in 1 genera, and there are a few suggested subspecies. They are found in North America, specifically in south-western United States and Mexico. They have a stout body with a broad head, well developed limbs, a short fat tail, and they are carnivorous.

                                                  • Venomous Lizards
                                                    • Gila Monster - Heloderma suspectum
                                                    • Beaded Lizard - Heloderma horridum

                                                    Suborder: Sauria
                                                    Family: Dibamidae
                                                    The Family Dibamidae contains about 22 species in 2 genera. The Burrowing Lizards are a family of legless lizards found in Mexico and the tropical forests of Southeast Asia, Indonesia, the Philippine Islands and western New Guinea. They are wormlike with eye and ear openings that are covered with skin, and they burrow.

                                                    • Burrowing Lizards
                                                      • Old World Burrowing Lizards - Dibamus spp.
                                                        These are found in southeast Asia and New Guinea. They are wormlike with no limbs, though there are stumps on the males. Their eye and ear openings are covered with skin and they burrow. These lizards are rarely kept in captivity.
                                                      • Mexican Burrowing Lizard, Mexican Blind Lizard - Anelytropsis papillosus
                                                        This is a single species found in North America, specifically central Mexico. It has a wormlike body and skin covered eyes and ears. It is not known to have been kept in captivity.

                                                      Suborder: Sauria
                                                      Family: Anniellidae
                                                      The Family Anniellidae is a small group that consists of a single genus and 2 species. The Burrowing Slow Worms are found in North America, specifically in central and coastal California in the United States. They have small limbless bodies, small eyes, no obvious ears and a forked tongue. They eat invertebrates. They are not known to be held in captivity.


                                                      Welcome to the Division of Amphibians and Reptiles

                                                      Our Mission
                                                      The long-term goals of the Division of Amphibians & Reptiles is to support research in functional and evolutionary ecology with an emphasis in the conservation of biological diversity. The division's staff and students address its mission by curating collections of amphibians and reptiles and associated data from throughout New Mexico and other areas, serving as a repository for voucher specimens resulting from a diversity of studies.

                                                      The MSB Division of Amphibians & Reptiles supports research in functional and evolutionary ecology with an emphasis in the conservation of biological diversity. The division's staff and students address its mission by curating collections of amphibians and reptiles and associated data from throughout New Mexico and other areas, serving as a repository for voucher specimens resulting from a diversity of studies.

                                                      With over 95,000 specimens, the Division of Amphibians & Reptiles maintains on of the largest research collections in the western United States.

                                                      Personnel associated with the division conduct research in the Southwest and involving functional and evolutionary ecology of reptiles and conservation of biological diversity. Many collaborative projects are coordinated with the New Mexico Department of Game and Fish and these projects usually investigate the effects of habitat alteration on populations of amphibians and reptiles as well as restoration efforts for endangered populations. The division has strong graduate and undergraduate programs in herpetology and conservation biology.


                                                      A spectacular new Philippine monitor lizard reveals a hidden biogeographic boundary and a novel flagship species for conservation

                                                      As humans continue to explore the last uncharted regions of the planet, discoveries of previously unknown species of large vertebrates have become infrequent. Here, we report on the discovery of a spectacular new species of giant, secretive, frugivorous, forest monitor lizard (Genus: Varanus) from the forests of the northern Philippines. Using data from morphology and mitochondrial and nuclear DNA sequences, we demonstrate the taxonomic distinctiveness of this new 2 m long species and provide insight into its historical biogeography and systematic affinities. Our molecular phylogenetic analyses indicate that the new species is closely related to Varanus olivaceus (from southern Luzon and nearby islands), but it differs from this and other varanids with respect to characteristics of scalation, colour pattern, body size, anatomy of the reproductive organs and genetic divergence. The new species appears to be restricted to forests of the central and northern Sierra Madre mountain range it is separated from the range of V. olivaceus by a more than 150 km stretch that includes at least three low-elevation river valley barriers to dispersal. This discovery identifies a seldom-perceived biogeographic boundary and emphasizes the need for continued biodiversity research in the megadiverse conservation hotspot of the Philippines. It is anticipated that the new species will serve as an important flagship species for conservation efforts aimed at preserving the remaining forests of northern Luzon.

                                                      Les références

                                                      . 1988 Gray's monitor lizard . Gainsville, FL : University of Florida Press . Google Scholar

                                                      . 1998 Monitor lizards, natural history, biology, and husbandry. Frankfurt, Germany : Chimaira . Google Scholar

                                                      . 2009 Philippines, biology . Encyclopedia of islands (éds

                                                      ), pp. 723–732. Berkeley, CA : University of California Press . Google Scholar

                                                      Brown R. M., McGuire J. A., Ferner J. W., Icarangal N.& Kennedy R. S.

                                                      . 2000 une Amphibians and reptiles of Luzon Island, II: preliminary report on the herpetofauna of Aurora Memorial National Park, Philippines . Hamadryad 25, 175–195. Google Scholar

                                                      Brown R. M., McGuire J. A.& Diesmos A. C.

                                                      . 2000 b Status of some Philippine frogs related to Rana everetti (Anura: Ranidae), description of a new species, and resurrection of Rana igorota Taylor 1922 . Herpétologie 56, 81–104. Google Scholar

                                                      Brown R. M., Diesmos A. C.& Duya M. V.

                                                      . 2007 A new species of Luperosaurus (Squamata: Gekkonidae) from the Sierra Madre mountain range of northern Luzon Island, Philippines . Raffles Bull. Zool. 55, 153–160. Google Scholar

                                                      Davenport T. R. B., Stanley W. T., Sargis E. J., De Luca D. W., Mpunga N. E., Machaga S. J.& Olson L. E.

                                                      . 2006 A new genus of African monkey Rungwecebus . Science 312, 1378. (doi:10.1126/science.1125631). Crossref, PubMed, Google Scholar

                                                      Dung U. V., Mong-Giao P., Ngoc-Chinh N., Tuoc D., Arctander P.& Mackinnon J.

                                                      . 1993 A new species of living bovid from Vietnam . La nature 363, 443–445. (doi:10.1038/363443a0). Référence croisée, Google Scholar

                                                      . 1992 Taxonomy and biology of Philippine water monitors (Varanus salvator) . Philippine J. Sci. 121, 345–381. Google Scholar

                                                      . 2001 A new monitor lizard from Panay Island, Philippines . Spixiana 24, 275-286. Google Scholar

                                                      Gaulke M., Altenbach A. V., Demegillo A.& Struck U.

                                                      . 2005 On the distribution and biology of Varanus mabitang . Silliman J. 46, 89–117. Google Scholar

                                                      . 2002 Cenozoic geological and plate tectonic evolution of SE Asia and the SW Pacific: computer-based reconstructions and animations . J. Asian Earth Sci. 20, 353–434. (doi:10.1016/S1367-9120(01)00069-4). Référence croisée, Google Scholar

                                                      . 1998 A new species of blue-tailed monitor lizard (genus Varanus) from Halmahera Island, Indonesia . Herpétologie 54, 34–44. Google Scholar

                                                      . 1993 Biological diversity in Northern Sierra Madre, Philippines: its implications for conservation and management . Asia Life Sci. 2, 1–12. Google Scholar

                                                      Pianka E. R., King D. R.& King R. A.

                                                      . 2004 Varanoid lizards of the world. Bloomington, IN : Indiana University Press . Référence croisée, Google Scholar

                                                      . 1922 The lizards of the Philippine Islands. Manila, Philippines : The Philippine Bureau of Science . Google Scholar

                                                      van Weerd M., Strijk J.& Snelder D.

                                                      . 2004 The importance of forest fragments for birds and local communities in Northeast Luzon, Philippines . Sylvatrop 13, 1–30. Google Scholar

                                                      Yumul G., Dimalanta C., Queaño K.& Marquez E.

                                                      . 2009 Philippines, geology . Encyclopedia of islands (éds

                                                      ), pp. 732–738. Berkeley, CA : University of California Press . Google Scholar

                                                      Ziegler T., Böhme W.& Schmitz A.

                                                      . 2007 A new species of the Varanus indicus group (Squamata, Varanidae) from Halmahera Island, Moluccas: morphological and molecular evidence . Mitt. Mus. Nat. kd Berlin Zool. Reihe 83((Suppl.)), 109–119. (doi:10.1002/mmnz.200600034). Google Scholar


                                                      Lizard Diet

                                                      Lizards are largely predatory in nature and are often so-called “sit and wait” hunters who remain motionless until their prey comes within reach. At this point, they dart out and grab it in a surprise attack before it can escape.

                                                      What do lizards eat?

                                                      Most lizards are carnivorous and feed upon insects, ants, and other invertebrates. Larger lizard species feed upon small animals such as mice and other rodents, and snails. Still larger species such as the monitor lizards can prey upon much larger quarry such as frogs, birds, fish, larger mammals, and even snakes.

                                                      Around 2% of lizard species are primarily vegetarians as adults, although younger members will eat meat and then gradually adopt a vegan diet as they reach adulthood. Fruit is often eaten even by carnivorous species, and bird and reptile eggs are frequently sought by larger lizards.


                                                      Amphibiens

                                                      Patuxent has a strength in Herpetology, with an emphasis on amphibian work: we manage the Northeast Amphibian Research and Monitoring Initiative (ARMI) and we specialize in the taxonomy, status, and distribution of amphibians – as well as reptiles – with our museum-based team at the National Museum of Natural History.

                                                      This photo of a Red salamander (Pseudotrition ruber) was taken while sampling for amphibians diseases in Cherry Valley NWR. (Credit: Lindsey Pekurny, USGS Patuxent Wildlife Research Center. Public domain.)

                                                      The Department of the Interior's US Geological Survey Amphibian Research and Monitoring Initiative (ARMI) is designed to determine where populations of amphibians are present, to monitor specific apex populations, and to investigate potential causes of amphibian declines, diseases, and malformations.

                                                      A Gray treefrog (Hyla versicolor) was observed while surveying for amphibians on Patuxent Research Refuge (Credit: Lindsey Pekurny, USGS Patuxent Wildlife Research Center.)

                                                      Currently, 90 amphibian species are recognized in the Northeast, including 59 species in the Order Caudata (salamanders) and 31 species in the Order Anura (frogs and toads). Almost half of the amphibians in the Northeast are salamanders within the family Plethodontidae. Amphibians are found in all physiographic regions of the Northeast, from sea level to the heights of the Appalachian, Adirondack, and White Mountains. The endangered Shenandoah salamander (Plethodon shenandoah) is a focal species in the central Appalachians.

                                                      Eft stage of red-spotted newt (Public domain.)

                                                      Disease in amphibian populations can have a range of effects, from devastating declines following introduction of a novel pathogen to recurring breakout events on a landscape. Elucidating mechanisms underlying the effects of diseases on amphibian populations is crucial to help managers make appropriate decisions to achieve management goals for amphibians.

                                                      Shenandoah Salamander (Plethodon shenandoah) (Public domain.)

                                                      In many National Parks organisms at high elevation are severely threatened and may be sensitive to changes in temperature and moisture gradients in the Appalachians, which may result in species extirpation in high elevation habitats. Many species are specifically adapted to the unusual conditions typical of high elevation sites risks of extirpation increase as conditions change. Compounding the risk is the extraordinarily small range of many high elevation species such is the case with the endangered Shenandoah salamander.

                                                      The North American Amphibian Monitoring Program (NAAMP) was a collaborative citizen science effort between the US Geological Survey (USGS) and 26 partners (state agencies, universities, and nonprofit organizations) for monitoring calling amphibian populations over much of the eastern and central United States. Initiated in 1997, in response to needs set forth by the Declining Amphibian Populations Task Force (DAPTF) in 1994, NAAMP was designed to provide scientifically and statistically defensible, long-term distribution and trend data for calling frog and toad populations at both the state and regional level.


                                                      Lizards: identification

                                                      Further information
                                                      There are three species of lizard in the UK – the Common Lizard, the Sand Lizard and the Slow-Worm (a type of legless lizard often mistaken for a snake). Of these three species, you are most likely to see Slow-Worms or common lizards in your garden.

                                                      The UK’s rarest lizard, the Sand Lizard, tends only to be found in heath-land or dune habitat and is unlikely to be seen at all in most gardens.

                                                      • Shades of brown, with some green and black shades possible
                                                      • Up to 15cm long
                                                      • Can be found in gardens, nature reserves, parks
                                                      • Patterns of spots and stripes down the back
                                                      • The lizard you are most likely to see when you’re out and about, if you’re lucky!

                                                      • Shades of brown and grey, with males taking on green colours on sides in breeding season
                                                      • Usually two strong stripes down the back

                                                      • A legless lizard
                                                      • Up to 50cm long
                                                      • Very shiny and smooth skin
                                                      • Found in shades of brown, grey, gold and copper
                                                      • Often have a dark stripe running along the back
                                                      • Females and juveniles have darker sides and belly
                                                      • Can be spotted in gardens, allotments, parks and nature reserves

                                                      Occasionally, non-native lizards are recorded in the wild, particularly the Wall Lizard and Green Lizard, and sometimes newts are mistaken for lizards as they can be a similar size, shape and colour.

                                                      • Non native species only found on a few sites in the UK
                                                      • Up to 20cm long
                                                      • Head is larger and tail longer than Common Lizard
                                                      • Colours range from brown to grey to green

                                                      • Non native species, only found on a few sites in the UK
                                                      • Up to 35cm long
                                                      • Females may be green or brown, males are usually green with stippling on body

                                                      It is important to report your lizard sightings to help build up local and national records of these declining species. Get in touch with the local Biological Records Centre and/or use our free Dragon Finder App if you have seen lizards in your garden.

                                                      How do I tell the difference between a lizard and a newt?

                                                      Réponse

                                                      Further information
                                                      Many people confuse newts (on land) with Common Lizards as they can be a similar size and colour. Newts have smooth skin (which can look velvety) or skin with a ‘warty’ texture, whereas lizards have scaly skin.

                                                      Common Lizards are much more likely to scurry away very quickly when disturbed, whereas newts will make slower, lumbering movements.

                                                      If you have a chance for a closer look you could count the number of toes on the front pair of legs – newts have four toes and Common Lizards have five.


                                                      Lézards

                                                      Lézards are small reptiles of the order Squamata, which they share with the snakes (Ophidians). Lizards are cold-blooded reptiles that have long tails and four legs.

                                                      There are about 2,700 species of lizard on our planet, with only two species being poisonous, the Beaded lizard and the Gila Monster, (pictured left), both from Mexico.

                                                      However, recent research has revealed that in fact many lizards in the iguanians and monitor (lizard) families have venom-producing glands. None of these pose much danger to humans, as their poison is introduced slowly by chewing, rather than injected as with venomous snakes.

                                                      Lizards have external ear openings and movable eyelids which make them very versatile creatures. Species range in adult length from a few centimetres (some Caribbean geckos) to nearly three metres (Komodo dragons). Lizards exist in varies sizes, colours and shapes.

                                                      Lizards have a slimy appearance, but they are actually dry. Some lizards such as the Glass Lizard (pictured left) have no functional arms and like many lizards, their tails will break off as a defence mechanism.

                                                      While the predator eats the lizards tail, the lizard escapes and its tail will eventually re-grow. Many lizards are also capable of the regeneration of lost limbs meaning that if the lizard loses a limb through conflict with a predator, it will grow back just like their tails.

                                                      Many species of lizard change colour in response to environmental changes or stress. One of the most well known lizards of this feature is the Chameleon Lizard. These lizards have special cells that lie in layers underneath their transparent skins. The layers contain colour pigments that influence the colour of the Chameleon.

                                                      Another lizard species capable of colour change are the Anoles, a family of lizards closely related to iguanas. Anoles also change colour in response to surroundings and mood. There are about 300 species of Anoles and they all have different colouring and colour transitions. Anoles are small and common lizards that can be found throughout the southeastern United States, the Caribbean and various other regions of the Western world. A large majority of them sport a green colouration, including the only species native to North America, the aptly named Green anole.

                                                      The green anole can change its colour from a bright, leafy green to a dull brown colour, while the Cuban brown species can only change its shade of brown, along with the patterns on its back.

                                                      Lizard Habitats

                                                      Lizards live all over our planet except the polar regions as it is too cold for them to survive. Most live in trees such as the frilled lizard. Some live on the ground. Only a few live in the water like the great marine iguana. Lizards, like most reptiles have to regulate their own body temperature and will bask in the sun to warm up and move to a shade to cool down.

                                                      Lizard Diet

                                                      Lizards typically feed on insects, birds or rodents. A few species are omnivorous or herbivorous. One familiar example of a herbivorous lizard is the iguana, which is unable to properly digest animal protein. Most lizards eat insects (they are insectivores).

                                                      Lizard Reproduction

                                                      Most lizards lay eggs, though a few species are capable of live birth such as the Slow Worm, a legless lizard that resembles a small snake. Slow Worms reproduce from eggs which the female incubates within her body. The incubation period is about 90 to 100 days. In smaller egg laying lizards, female lizards around lay 8 – 12 soft-shelled eggs in a clutch (a set of eggs laid at one time).

                                                      Some lizards such as the Komodo Dragon digs a hole in the ground and lays 20 – 40 eggs. It then covers them up with dirt. The eggs hatch in about 7 months. Hatchlings eat mostly insects and live in trees.

                                                      Chameleons lay white, oval, tough-skinned eggs, which are buried in warm sand until they hatch.

                                                      Lizards As Pets

                                                      Species of lizards sold as pets include iguanas, bearded dragon, leopard geckos, tegus and monitor lizards. In general, lizards require more maintenance than other exotic pets. Their faeces are usually more offensive, requiring frequent cage cleanings. Finding a veterinarian whose practice includes lizards is also important.


                                                      Voir la vidéo: 5 espèces de lézards que je kif, attention grande nouvelle! (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Mesar

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis sûr. Je propose d'en discuter. Envoyez-moi un courriel à PM.

  2. Macen

    sujet très intéressant

  3. Dennison

    Vous faites une erreur. Discutons de cela.

  4. Harte

    Si vous le dites - un mensonge.



Écrire un message